En images

Contre-terrorisme : exercice prise d’otages

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le



Pour se préparer au mieux à la menace terroriste, les unités de gendarmerie mènent régulièrement des exercices. C’est ainsi qu’un exercice simulant une attaque terroriste a été joué dans une rame d'un train régional à Gevrey-Chambertin (21) avec l’antenne GIGN de Dijon. Le scénario du jour a été élaboré avec la direction régionale de la SNCF de Bourgogne Franche-Comté, dans le cadre d'une convention, avec pour enjeu la gestion d’une crise majeure en milieu ferroviaire. L’entraînement s'est déroulé de manière à coller au plus près de la réalité. Le but : se préparer à riposter en cas d'atteinte à la sécurité dans les transports ferroviaires. Cagoulés, lourdement équipés et armés de pistolets-mitrailleurs et de fusils d'assaut, une vingtaine de gendarmes appartenant à l’antenne régionale du GIGN de Dijon attendent le feu vert pour intervenir dans la rame d'un train régional, théâtre d'une prise d'otages sur fond de terrorisme. À l’intérieur, deux hommes armés de kalachnikov retiennent douze otages dont un blessé.

Autres vidéos disponibles (185)

Au coeur de l’ouragan : témoignage de gendarme

Du 5 au 6 septembre 2017, un ouragan de classe 5, IRMA, ravage les Antilles, en particulier l’île de Saint-Martin. Premier ouragan à rester classer 5 pendant une aussi longue période, ses rafales dépassent 360 km/h. De la taille de la France, il cause la mort de neuf personnes et des dégâts matériels de grande ampleur. L’adjudant Grégory Desloges est opérateur au centre des opérations et de renseignement de Saint-Martin. Il revient sur ces quelques jours qui ont tout changé, pour les gendarmes de l’île et leurs familles.