En images

Force observation recherche : les hommes de l’ombre

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

La force observation recherche est l’une des quatre forces composant le GIGN. Au sein de cette unité d’élite, les équipiers de la FOR ont pour mission de recueillir du renseignement sur des adversaires de haut niveau. Au quotidien, une exigence : la furtivité. Une méthode : la ruse.
Engagés par des sections de recherches ou des offices centraux, les équipiers de la FOR traitent les dossiers les plus complexes, au cœur des priorités nationales, dans des affaires de terrorisme, de trafics de stupéfiants internationaux, d'assassinats en bande organisée, etc. Leurs adversaires sont parmi les plus dangereux et les mieux organisés.
Leurs modes d’action sont multiples pour réussir la mission : filatures, sonorisations de véhicules ou de logements, géolocalisations, captations de données informatiques, observations transfrontalières, prises de photo opérationnelles, etc.
Pour ces femmes et ces hommes, un mental d’acier est nécessaire pour savoir résister au froid, à la fatigue, et faire preuve des qualités essentielles à un bon équipier : esprit de chasse, autonomie, débrouillardise, initiative, abnégation et stabilité émotionnelle.

Autres vidéos disponibles (191)

La gendarmerie maritime sécurise la finale de la Coupe du Monde de voile

La finale de la Coupe du Monde de voile s’est déroulée du 4 au 10 juin, sur le stade nautique du Roucas-Blanc, à Marseille. La Gendarmerie maritime (GMar) a déployé ses moyens afin de sécuriser l’épreuve où s’affrontaient 324 concurrents représentant 42 nations. Ce fut également l’occasion pour la GMar de présenter son dispositif de sécurité au Comité international olympique (CIO), puisque ce même site accueillera des épreuves des Jeux olympiques de 2024.

Hommage aux morts de la gendarmerie

La gendarmerie a rendu hommage à ses militaires morts dans l’accomplissement de leur devoir en 2018. À Paris, la cérémonie s’est tenue vendredi 15 février dans la cour d'honneur de l’Hôtel national des Invalides.

À Dijon, élèves gendarmes et élèves gardes civils côte à côte pour la présentation au drapeau

Le 13 février, Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, a présidé la cérémonie de présentation au drapeau de la première compagnie, à l'École de sous-officiers de gendarmerie de Dijon, en présence du directeur général de la gendarmerie nationale et du directeur général de la guardia civil espagnole.

Au coeur de l'IRCGN…

L’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) est un institut de sciences forensiques, englobant sur un même site toutes les technologies et sciences concernant la recherche de la vérité scientifique au procès pénal. Le statut militaire des gendarmes scientifiques leur permet d’œuvrer en tous lieux et tous temps, donnant à cette unité un statut opérationnel reconnu dans le monde entier.