En images

Notre Dame des Landes : bilan de la première journée d’évacuation

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Près de 2 500 gendarmes mobiles et départementaux, appuyés par des moyens spéciaux, sont intervenus toute la journée sur le site de Notre-Dame-des-Landes, afin d’accompagner la manœuvre d’évacuation des occupants illégaux. Quatorze sites ont été évacués et, pour partie, démontés.

L’opération, commencée ce matin à l’aube et visant à mettre fin à l’occupation illégale du site de Notre-Dame-des-Landes, a vu l’évacuation de quatorze sites. Les structures ont été démantelées ou sont sur le point de l’être, comme la tour du « Lama fâché », le lieu-dit des « Cent noms », où 22 personnes ont été évacuées en sécurité des toits où elles s’étaient retranchées, ou encore celui de « La chèvrerie », où une cinquantaine d’individus s’étaient regroupés.

Les gendarmes ont rencontré une résistance relativement importante de la part des occupants illégaux, estimés à 160. Ils ont notamment dû employer des véhicules blindés munis d’une lame pour dégager les nombreuses barricades, la plupart enflammées, qui obstruaient la route.

Sept personnes ont été interpellées sur le site au cours de la journée. L’opération reprendra demain matin, selon le même mode opératoire.

Autres Diaporamas disponibles (186)

Ateliers sportifs avec trois gendarmes de l'armée des champions

Dans le cadre d'une conférence de présentation du Centre national des sports de la défense (CNSD), trois sportifs de haut niveau de la gendarmerie ont proposé aux personnels volontaires de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) des ateliers de découverte de leur discipline respective. Étaient présents : Margot Boulet (aviron) et les Maréchaux des logis (MDL) Maxime Pauty (escrime) et Christopher Patte (tir).

Hommage à Mélanie Lemée

Samedi 20 novembre, s’est déroulé un hommage en l’honneur de la majore Mélanie Lemée, décédée en service le 4 juillet 2020, en présence de ses parents, du général de division Vincent Barbey, commandant la Région de gendarmerie d’Aquitaine, du colonel Emmanuel Houzé, commandant le Groupement de gendarmerie départementale du Lot-et-Garonne, et de la majore Alexa Camy, cheffe de la Communauté de brigades (CoB) d’Aiguillon.

Journée sport armées jeunesse : la gendarmerie au cœur de l’évènement

La journée sport armées jeunesse est une journée de rencontre sportive entre les différentes armées et les jeunes de classes de défense, des apprentis d’Auteuil et d’autres classes à partir de la troisième. Pour cette édition 2021, sur le thème « Les armées parlent à la jeunesse », c’est la gendarmerie nationale, et plus particulièrement le commandement des réserves de la gendarmerie (CRG) qui a été en charge de l’organisation de cet évènement.

11 novembre : commémoration du 103e anniversaire de l’Armistice de 1918

C’est au cœur de Paris, sous l’Arc de Triomphe, que le président de la République, Emmanuel Macron, a présidé, ce jeudi 11 novembre, la commémoration du 103e anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale. Une cérémonie marquée cette année par l’hommage puis l’inhumation du dernier Compagnon de la Libération, Hubert Germain, décédé le 12 octobre 2021, à l'âge de 101 ans.

Formation des équipes médicales opérationnelles de la gendarmerie aux interventions en situation dégradée

Afin d’entraîner les Équipes médicales opérationnelles de la gendarmerie (EMOG) aux interventions dans un contexte de maintien de l’ordre public, un stage spécifique d’une durée de 72 heures a été organisé et intégré au stage de perfectionnement et d’évaluation de la capacité opérationnelle des unités de gendarmerie mobile, au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier.

Visite royale de la princesse Anne de Grande-Bretagne à la garde républicaine

Ce lundi 4 octobre, la garde républicaine a accueilli une invitée de marque. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, son Altesse Royale, la princesse Anne de Grande-Bretagne, fille de la reine d’Angleterre Élisabeth II et du prince Philip, a traversé la Manche pour se rendre à Paris. Une visite de deux jours avec, au programme, une visite de la garde républicaine.