En images

Notre Dame des Landes : bilan de la première journée d’évacuation

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Près de 2 500 gendarmes mobiles et départementaux, appuyés par des moyens spéciaux, sont intervenus toute la journée sur le site de Notre-Dame-des-Landes, afin d’accompagner la manœuvre d’évacuation des occupants illégaux. Quatorze sites ont été évacués et, pour partie, démontés.

L’opération, commencée ce matin à l’aube et visant à mettre fin à l’occupation illégale du site de Notre-Dame-des-Landes, a vu l’évacuation de quatorze sites. Les structures ont été démantelées ou sont sur le point de l’être, comme la tour du « Lama fâché », le lieu-dit des « Cent noms », où 22 personnes ont été évacuées en sécurité des toits où elles s’étaient retranchées, ou encore celui de « La chèvrerie », où une cinquantaine d’individus s’étaient regroupés.

Les gendarmes ont rencontré une résistance relativement importante de la part des occupants illégaux, estimés à 160. Ils ont notamment dû employer des véhicules blindés munis d’une lame pour dégager les nombreuses barricades, la plupart enflammées, qui obstruaient la route.

Sept personnes ont été interpellées sur le site au cours de la journée. L’opération reprendra demain matin, selon le même mode opératoire.

Autres Diaporamas disponibles (190)

Les pilotes de la Drôme, principal rempart face aux comportements dangereux sur la route

Véritables virtuoses de la route, les militaires des Équipes rapides d’intervention (ERI) font partie de l’élite des pilotes de la gendarmerie nationale. En France, ils ne sont qu’une centaine à intervenir sur l’ensemble des axes autoroutiers. À Valence, dans la Drôme, où fut créée, en 1967, la première BRI (Brigade Rapide d’Intervention) de France, quatre pilotes œuvrent jour et nuit pour lutter contre les comportements dangereux au volant, particulièrement nombreux sur l’axe très fréquenté et accidentogène de l’A7.

Intempéries dans le Sud-Ouest : les gendarmes mobilisés face à la montée des eaux

La Nouvelle-Aquitaine, fortement touchée par les intempéries, connaît actuellement des crues exceptionnelles à l'origine d’importantes inondations. Dans les départements touchés, d’importants moyens nautiques, aériens et terrestres sont déployés afin de porter assistance aux habitants sinistrés et repérer d'éventuelles victimes.

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques à la rencontre des gendarmes du Calvados

À l’occasion de son déplacement dans le Calvados, le 28 janvier dernier, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, s’est rendue à la Maison de confiance et de protection des familles (MCPF) du Calvados, à Caen, avant d’assister au lancement officiel de l’opération de prévention "seniors" et "VIF" sur les sachets de médicaments.

Corse : exercice de secours face au risque d’avalanche

Alors que les remontées mécaniques des pistes de ski demeurent fermées au vu de la crise sanitaire, le risque d’avalanche s’avère important cette année en Corse en raison du niveau d’enneigement. Aussi, les militaires du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et les sapeurs-pompiers des groupes montagne de Haute-Corse et de Corse-du-Sud continuent de s’entraîner au secours.

Hommage aux deux militaires du 2ème Régiment de Hussards décédés au Mali

Un hommage s'est déroulé à Paris, jeudi 7 janvier, en l'honneur du sergent Yvonne Huynh et du brigadier Loïc Risser, du 2e Régiment de Hussards de Haguenau, qui ont trouvé la mort dimanche 3 janvier au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane. Les motocyclistes de la garde républicaine ont escorté les corbillards des deux soldats jusqu’à l'Hôtel des Invalides, où les honneurs funèbres militaires leur ont été rendus.

Hommage national rendu aux trois soldats tombés pour la France

Ce lundi 4 janvier 2021, un hommage national a été rendu aux trois soldats du 1er régiment de chasseurs tués par un engin explosif improvisé le 28 décembre dernier au Mali. Les motocyclistes de la garde républicaine ont escorté les corbillards du maréchal des logis Tanerii Mauri et des brigadiers Quentin Pauchet et Dorian Issakhanian jusqu’aux Invalides.