En images

Saint-Sylvestre : les forces mobilisées pour une fête en toute sécurité

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Hier, en début de soirée, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et son secrétaire d’État, Laurent Nunez, notamment accompagnés du directeur général de la gendarmerie nationale, se sont rendus sur les Champs-Élysées, afin de saluer les forces de l’ordre mobilisées à Paris, parmi lesquelles dix-neuf escadrons de gendarmerie mobile ainsi que 800 militaires de la garde républicaine, dont trois escouades à cheval.

Cette année encore, un important dispositif de sécurisation a été déployé sur la capitale, particulièrement sur le secteur des Champs-Élysées, avec la mise en place d’un périmètre de sécurité dès 19 heures et des points de filtrage permettant d’accéder à la célèbre avenue parisienne, où près de 400 000 personnes se sont réunies pour assister au son et lumière. À l'issue du spectacle, les forces de l'ordre se sont employées à canaliser et à accompagner la foule de spectateurs afin que ces derniers puissent quitter l'avenue dans le calme et sans débordement.

Les secteurs du Trocadéro, du Champ-de-Mars et de la Tour Eiffel ont également fait l’objet d’un dispositif de sécurisation particulier.

Sur l’ensemble du territoire, ce sont ainsi près de 100 000 gendarmes (départementaux, mobiles et réservistes opérationnels) et policiers, renforcés par les militaires de Sentinelle, la sécurité civile et les sapeurs-pompiers, qui ont veillé à la sécurité de la population, tout au long de cette soirée et de cette nuit de fête, sur les sites de rassemblement comme sur les routes.

Autres Diaporamas disponibles (88)

La gendarmerie nationale se déploie au Liban

À la suite de la double explosion survenue le 4 août dans le port de Beyrouth, la gendarmerie nationale a projeté, le 6 août, une mission d’experts de l'IRCGN, dont le rôle était notamment de contribuer à l’identification des victimes, mais aussi la modélisation en 3D de l’accident. Une demande complémentaire d'enquêteurs subaquatiques a été formulée afin de renforcer ce détachement initial.

Lacanau : un dispositif renforcé pour la saison estivale

Sur le secteur côtier attractif de Lacanau, en Gironde, la population augmente considérablement durant la saison estivale, avec tous les risques que cela engendre. Face à cette affluence, les gendarmes adaptent leurs moyens et leurs modes d’action afin d’assurer à la population, résidents locaux comme touristes, un été en toute sécurité.

Hérault : les réservistes au cœur du dispositif estival de protection des populations

Tout l’été, les réservistes opérationnels affectés à la compagnie de gendarmerie de Lodève (34) patrouillent dans le cadre du dispositif estival de protection des populations. À raison de trois rondes par jour, dans quatre zones de la circonscription, ils offrent une aide précieuse à leurs camarades d’active, dans un secteur où le tourisme représente un chiffre d’affaires annuel estimé à plus de 1,5 milliard d’euros.

14 - Juillet : dernière répétition pour les troupes

Les unités qui prendront part demain à la traditionnelle célébration du 14-Juillet, ont procédé à une ultime répétition ce matin, dès 5 h 30, sur la place de la Concorde. Cette cérémonie, dont le format a été réduit au regard de l’épidémie de coronavirus, mettra à l’honneur tous les acteurs mobilisés durant la crise sanitaire : d’une part, les armées, dans le cadre de l’opération Résilience, et les forces de sécurité intérieure, dont la gendarmerie, à travers l'opération #RépondrePrésent, et d’autre part, les soignants. Gardes républicains des 1er et 2e régiments d’infanterie, élèves officiers de l’EOGN, élèves gendarmes de l’école de Tulle, militaires du bloc multi-missions de la gendarmerie, ainsi que la musique de la garde et le Chœur de l’armée française ont ainsi passé une dernière fois en revue le déroulé de cette édition 2020, dans le respect des contraintes sanitaires en vigueur.

Répétition du bloc multi-missions à l'EOGN pour le défilé du 14 juillet

Le bloc multi-missions, que la gendarmerie nationale a déployé pour faire face à la crise de la COVID-19, participera à la cérémonie du 14 juillet. Commandé par le lieutenant-colonel Nicolas Parra, ce bloc, constitué de 48 gendarmes venus de toute la France, a été mis en œuvre pour répondre à la crise sanitaire et assurer les missions de maintien de l’ordre public, le respect des mesures de confinement, la continuité des services publics et vitaux, et le soutien à la population, notamment aux seniors et au personnel soignant.

© GEND/SIRPA/F.GARCIA