En images

Anniversaire du Grenelle des VIF : la région Occitanie primée pour la cellule « télécontact VIF » mise en place pendant le confinement

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Le 3 septembre, à l’occasion du premier anniversaire du Grenelle des violences conjugales, et afin de valoriser l’action des forces de sécurité intérieure dans ce domaine, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a mis à l’honneur les initiatives de plusieurs unités de gendarmerie et de police dans huit catégories : formation, confinement, accueil/prise en charge des victimes, accompagnement, information, partenariat et sensibilisation. Quatre actions initiées par la gendarmerie ont été primées à cette occasion. Dans la catégorie « confinement », le prix a été décerné à la région de gendarmerie Occitanie pour sa cellule « télécontact VIF », mise en place pendant le confinement. Entre le 6 avril et le 29 mai, cette cellule de circonstance a ainsi permis de contacter 380 victimes dans le cadre de violences intra-familiales, afin d’évaluer leur situation, détecter les fragilités et les besoins, fournir un accompagnement individualisé et identifier les situations préoccupantes nécessitant une surveillance dédiée.

© Elsa Vives Servera avec le GND Théophile Chatain

Autres vidéos disponibles (199)

« Scène de vie » avec les gendarmes départementaux d’Ambert

Malgré une légère amélioration dans le respect des consignes de confinement, les gendarmes du Puy-de-Dôme rencontrent encore quelques récalcitrants, profitant du beau temps pour aller se promener en famille ou organiser des fêtes entre amis. Comme partout, les militaires font usage de discernement et de pédagogie pour expliquer la nécessité de ces mesures dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie ainsi que les conséquences potentielles de ces comportements irresponsables.

« Scène de vie » avec les motocyclistes tout-terrain du Puy-de-Dôme

Avec leurs engins tout-terrain, les motocyclistes de la gendarmerie peuvent facilement accéder aux endroits inaccessibles à tout autre type de véhicule et trop éloignés pour les patrouilles pédestres. Sur ces chemins, principalement fréquentés par des randonneurs et des vététistes, les militaires s’assurent que le confinement est respecté partout, de manière à empêcher la propagation du virus, mais également l’accidentologie de loisir, qui pourrait venir surcharger les hôpitaux engagés dans la lutte contre le COVID-19.

« Scène de vie » avec la brigade nautique d’Arcachon

Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19, les militaires de la brigade nautique d’Arcachon sont chargés de faire respecter l’arrêté préfectoral pris en complément des dispositions du décret du 16 mars dernier et interdisant les activités nautiques de loisir ainsi que l’accès aux plages et aux sentiers côtiers. Les gendarmes veillent également sur le domaine maritime, où seule la présence des professionnels est autorisée.

« Scène de vie » avec le PSIG Quimper

Dans le cadre du confinement mis en place par le gouvernement, les Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) effectuent également les contrôles d’attestation de déplacement dérogatoire, à l’instar de celui de Quimper, en Bretagne.

« Scène de vie » à la brigade numérique

Créée en février 2018 pour répondre aux questions des internautes et limiter les déplacements de ces derniers, la brigade numérique de la gendarmerie nationale est passée ces dernières semaines de 250 à 2000 sollicitations quotidiennes notamment en raison des interrogations sur les possibilités de déplacement à la suite du confinement imposé par le COVID-19. Disponibles 24h/24 et 7j/7 les gendarmes de la BNUM répondent à toutes vos questions non urgentes.

«Scène de vie » en Essonne

Ces vidéos réalisées par les gendarmes eux-mêmes, sont le récit de leur quotidien en cette période de crise. Qu’ils soient sur le terrain, en soutien ou bien en état-major, l’ensemble des personnels de la gendarmerie est engagé à vos côtés dans cette crise sanitaire sans précédent. Découvrez leur témoignage !