En images

Champagne : les gendarmes veillent au grain

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Les vendanges dans le vignoble champenois ont débuté le 12 septembre et se terminent ce week-end. Comme chaque année, la gendarmerie se mobilise fortement afin de contribuer activement au bon déroulement de ces vendanges en contrôlant notamment les secteurs viticoles et les axes routiers qui les desservent et interdire, dans la profondeur du dispositif, une recrudescence des atteintes aux biens. 

En effet, l'afflux de travailleurs saisonniers est estimé à 120 000 personnes et nécessite une forte implication des unités. Les gendarmes de la compagnie de gendarmerie départementale d’Epernay ont été renforcés pour ces missions par deux escouades de cavaliers de la Garde républicaine, soit douze cavaliers et leurs montures,  plus adaptés à un service de patrouilles en dehors des routes et chemins carrossables. Le cheval permet d'une part d'effectuer des déplacements rapides et discrets dans les vignes sans qu'il soit possible de déterminer leur destination, d'autre part de  bénéficiant d'un point de vue élevé qui facilite la détection des personnes et des véhicules. 

Des gendarmes mobiles des escadrons 31/7 de Reims et 33/7 de Vouziers ont également été mobilisés au profit des compagnies d’Epernay et de Reims. Enfin, les réservistes du Groupement de gendarmerie départementale de la Marne ont également été sollicités.


 

Autres Diaporamas disponibles (208)

Un vent européen souffle sur le Tour de France

La Grande Boucle touche à sa fin ce dimanche 24 juillet. Durant trois semaines, les coureurs auront parcouru plus de 3 000 km sur les routes de France, mais également à travers certains pays européens. Danemark, Belgique et Suisse ont en effet eu la chance d’accueillir cette année des départs et des arrivées d’étape.

CSAG de Melun : le soutien auto garant de la continuité opérationnelle

Avec la gestion d’un parc de quelque 1 130 véhicules (600 gendarmerie et 530 police) et plus de 3 000 prestations à l’année, le Centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG) de Melun fait partie des plus importants de France, une particularité dont peuvent notamment se prévaloir les structures d’Île-de-France. Entretien, réparations mécaniques, installations des rampes lumineuses, deux-tons, caméras embarquées, radio, carrosserie, une activité dense et variée, assurée par 29 personnels, dont 14 mécaniciens, deux carrossiers et un dépanneur. Depuis 2016, le CSAG de Melun apporte également chaque année son soutien au SIRPA-G pour la préparation des véhicules de la caravane gendarmerie du Tour de France, au sein de laquelle il détache, depuis 2019, et durant toute la durée de l’épreuve, un mécanicien-logisticien.

Secours en montagne : coopération entre la gendarmerie et la police nationale péruvienne

Devant le succès rencontré par l’action de coopération lancée en 2019 entre la France et le Pérou, sur le thème du secours et des vols en montagne, un troisième volet de formation a été organisé en mars 2022, cette fois en France, et plus exactement à Briançon, dans les Hautes-Alpes, où est installé le Centre de vol en montagne (CVM) du Commandement des forces aériennes de la gendarmerie nationale (CFAGN). Durant deux semaines, l’équipage péruvien a ainsi pu intégrer la dernière partie de la formation des pilotes montagne français, en tant qu’observateurs, mais aussi en tant qu’acteurs en vol.