En images

Confinement : les gendarmes mobilisés pour l’acte II

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Retour vers le futur : à l’instar du célèbre long-métrage réalisé par Robert Zemeckis, la France replonge dans le passé. Comme en mars dernier, l’Hexagone est de nouveau confiné depuis le 30 octobre, pour une durée minimale d’un mois. Un air de déjà-vu pour les gendarmes, avec notamment le retour des attestations et donc des contrôles, routiers comme piétons, qui se sont multipliés ces derniers jours, comme à Gif-sur-Yvette dans l’Essonne (91).

Mais pour ce deuxième acte, quelques règles ont changé : les écoles, collèges et lycées ne sont en effet pas fermés, contrairement au précédent confinement. En ce jour de rentrée des classes, les gendarmes s’emploient d’ailleurs à sécuriser les établissements scolaires, après l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège des Yvelines (78), le 16 octobre dernier. D’autres services publics restent ouverts, comme l’Assurance maladie, Pôle emploi, les préfectures, etc. Autres différences notables par rapport au confinement du printemps, les Ehpad vont pouvoir continuer à recevoir des visites, dans le respect des protocoles sanitaires.

Une rentrée scolaire sous haute surveillance face à la menace terroriste

Après l’attentat ayant entraîné la mort de Samuel Paty, le 16 octobre dernier, la rentrée des classes était l'un des principaux points d’attention ce ..

Lire la suite...

Un confinement légèrement différent de celui de mars donc, qui a suscité de nombreuses questions. Ces interrogations ont afflué dans les divers Centres opérationnels et de renseignement de la gendarmerie (CORG), plateformes téléphoniques dédiées avant tout aux urgences !

Reconfinement : les centres opérationnels de la gendarmerie submergés d’appels

À la suite du reconfinement annoncé par le président de la République, mercredi 28 octobre, le nombre d’appels dans les différents centres opérationne..

Lire la suite...

Une piqûre de rappel nécessaire, toutes les informations concernant le reconfinement étant en effet disponibles sur le site Internet du gouvernement.

Comme en mars dernier, un numéro vert opérationnel 24heures/24 a été mis en place pour répondre à toutes les questions non médicales à propos de la COVID-19 et des mesures instituées : 0 800 130 000. Enfin, les attestations nécessaires aux déplacements dérogatoires sont téléchargeables sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application TousAntiCovid.

Autres Diaporamas disponibles (96)

#FiersDeNosRéservistes : cérémonie de clôture des Journées nationales des réservistes

Débutées le 10 octobre dernier, les Journées nationales des réservistes (JNR) se sont achevées jeudi 12 novembre par une cérémonie de ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe, en présence de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, et du général de division Olivier Kim, commandant des réserves de la gendarmerie. Mis à l'honneur à cette occasion, les réservistes sont une composante essentielle de la gendarmerie, participant quotidiennement à son action sur l’ensemble du territoire.

La mission et au-delà...

Tout au long de la crise sanitaire, les gendarmes ont répondu présent. À titre individuel ou collectif, les initiatives se sont multipliées sur l’ensemble du territoire, afin d’accompagner et de rassurer la population, particulièrement les plus fragiles et les plus exposés, ainsi que les acteurs locaux. Bien plus qu’une mission, un véritable état d’esprit !

Les missions du confinement

Pendant huit semaines, un dispositif inédit de confinement strict est entré en vigueur sur l’ensemble du territoire français. Pour faire face à cette période de crise sanitaire liée au coronavirus, la gendarmerie a déployé toutes ses ressources.

Commémorations du 11 novembre 2020

En raison de la crise sanitaire, les commémorations du 11 novembre se sont tenues sans public. Mais le devoir de mémoire a tout de même été honoré sur l’ensemble du territoire nationale, rendant hommage à ceux qui ont combattus pour la France.

Vendée Globe 2020 : les gendarmes sont sur le pont !

Dimanche 8 novembre, à 14 h 20, les 33 participants de la 9ème édition du Vendée Globe s'élancent en pleine mer, sous l'oeil attentif des gendarmes mobilisés pour sécuriser l'événement. Malgré ce départ à huis-clos, la situation sanitaire et sécuritaire actuelle rend essentielle leur présence. Pendant près de 10 heures, de multiples unités de gendarmerie se partagent alors les trois dimensions. À pied, en véhicule, en bateau ou en hélicoptère, les militaires ont veillé au bon déroulé de cet événement majeur.

En Bretagne : les équipes cynophiles s’entraînent en trois dimensions

Chaque année, la région de gendarmerie de Bretagne organise une journée de formation annuelle avec toutes ses équipes cynophiles bretonnes (17 maîtres de chien). Elle s'est déroulée mercredi 14 octobre, à Lezardrieux, dans les Côtes d’Armor. En l’air, sur l’eau ou à terre, les chiens et leurs maîtres ont pu démontrer leur forte capacité d’adaptation.

Tempête Alex : onze plongeurs et un sonar

Les plongeurs des Brigades nautiques côtières (BNC) d’Antibes (Alpes-Maritimes), Martigues (Bouches-du-Rhône) et Roquebrune-les-Issambres (Var) explorent, depuis ce vendredi 16 octobre, une zone située à l’embouchure du Var, à la recherche de victimes des crues du 2 octobre. Ils peuvent s’appuyer sur une cartographie des fonds réalisée grâce au sonar high-tech de la brigade fluviale de Strasbourg.

© Dylan MEFFREIT Nice matin droits réservés

Tempête Alex : visite officielle du président de la République

Le président de la République, Emmanuel Macron, accompagné du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est rendu, mercredi 7 octobre, dans trois communes des Alpes-Maritimes, sinistrées par les crues survenues le 2 octobre, afin d’apporter son soutien aux habitants ainsi qu’aux forces de secours et de sécurité engagées. Le chef de l'État s’est d’abord déplacé à Tende, accessible uniquement en hélicoptère, puis à Breil-sur-Roya et Saint-Martin-Vésubie.