En images

COVID-19 : les sections aériennes engagées dans les transferts sanitaires

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Outre la contribution des hélicoptères au dispositif de contrôle du confinement sur l'ensemble du territoire, les Sections aériennes de gendarmerie (SAG) participent à de nombreuses autres missions, certaines classiques, d'autres beaucoup moins ! Ainsi, depuis le 1er avril dernier, les équipages de la SAG de Villacoublay et leurs EC 145 participent au « hub sanitaire hélicos », mis en place sur l'aéroport d'Orly. Sur place, la compagnie de gendarmerie des transports aériens de Paris Orly a mis en œuvre une opération de bouclage de zone et d’escorte des véhicules sanitaires. Fermée au trafic aérien depuis le 31 mars, la plateforme aéroportuaire s'est ainsi transformée en véritable base d'évacuation d'urgence des malades du COVID-19. L'objectif de cette opération inter-services, associant la gendarmerie, l’armée, les pompiers, la sécurité civile, le service médical d’urgence d’Orly, le Samu et la Croix rouge, est de transférer par voie aérienne, d'ici samedi 4 avril, une centaine de malades hospitalisés en région parisienne vers des hôpitaux de province.

Ce week-end, la SAG de Lyon a également effectué deux transferts inter-hospitaliers en EC 135, entre Villefranche-sur-Saône et Lyon.

Autres Diaporamas disponibles (206)

Une journée de prévention des risques routiers à l’école de gendarmerie de Châteaulin

Le 16 novembre dernier, l’école de Châteaulin a organisé une journée de prévention des risques routiers à destination de ses cadres et de ses élèves, avec un double objectif : la prise de conscience des risques liés à la mobilité sur les voies routières mais aussi de l’importance du métier de gendarme et des missions qui lui sont confiées en la matière.

Lancement des Journées sport armées-jeunesse (JSAJ)

Mercredi 9 novembre, au Centre national des sports de la Défense (CNSD), à Fontainebleau, a eu lieu le lancement des Journées sport armées-jeunesse (JSAJ), qui vont permettre à plus de 10 000 jeunes de vivre une journée sportive aux côtés d’unités militaires, au sein des armées, directions et services et de la gendarmerie nationale.

Cérémonie du 11 novembre

Vendredi 11 novembre 2022, le président de la République Emmanuel Macron a honoré la mémoire des combattants de la Grande Guerre, au cours d’une cérémonie d’hommage sous l’Arc de Triomphe. A Paris, comme partout en France, les unités de gendarmerie ont célébré cet Armistice qui a mis fin à la Grande Guerre.

Sécurisation du match PSG - Benfica Lisbonne

Les escadrons de gendarmerie mobile de Dreux (26/3), du Havre (22/3) et d'Argentan (23/3) étaient engagés mardi 11 octobre aux abords du Parc des Princes, à Paris, pour sécuriser le match de football de Ligue des champions opposant le Paris Saint-Germain au Benfica Lisbonne.

Célébration de la Saint-Michel au GIGN

Jeudi 6 octobre, à Satory, le général Ghislain Réty, commandant du GIGN, et les militaires de l’unité, ont accueilli plus d’un millier d’invités, venus d’unités de gendarmerie partenaires, mais aussi des partenaires extérieurs et de l’étranger, ainsi que de nombreux « anciens » du groupe, afin de célébrer la Saint-Michel, patron des parachutistes de toutes les unités armées aéroportées, et donc des militaires du GIGN central, brevetés « para ».

110 coureurs et 10 joëlettes de la gendarmerie aux 20 kilomètres de Paris

Dimanche 9 octobre, 110 coureurs de la gendarmerie nationale, de tous statuts et de tous grades, ont parcouru les 20 kilomètres de Paris et mené jusqu’à la ligne d’arrivée 10 enfants et adultes en situation de handicap, passagers d’un jour de leur joëlette, un siège adapté équipé d’une roue, d’un frein, d’une suspension et de brancards réglables permettant d’être à la fois tiré et poussé.