En images

Foire internationale de Metz : la gendarmerie sur le terrain

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Ouverte le 24 septembre dernier, la Foire internationale de Metz (FIM), organisée sur le thème du « Mieux vivre et Habiter autrement », fermera ses portes ce 4 octobre. Cette édition 2021 a notamment accueilli un stand tenu par des militaires de la région de gendarmerie Grand-Est, qui a permis de présenter au public l’institution et la diversité de ses métiers. Chaque jour, une unité spécialisée différente est ainsi venue présenter son travail et réaliser des démonstrations. Ce fut le cas du PSPG (Peloton Spécialisé de Protection de la Gendarmerie), présent le premier jour, puis de la brigade fluviale, des drones, du PGM (Peloton de Gendarmerie de Montagne), de la gendarmerie mobile et d’un EDSR (Escadron Départemental de Sécurité Routière), venu avec un simulateur de conduite sous l’emprise d’un état d’alcoolémie. Une équipe cynophile est également venue présenter son travail. Ce week-end, ce sont les militaires du PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de Gendarmerie) de Metz et de la CIC (Cellule d’Identification Criminelle) qui viendront faire une démonstration, avec notamment la mise en place d’une « scène de crime ». Durant ces deux semaines, la Seat Cupra de l’EDSR de la Marne a également été présentée au grand public. La gendarmerie nationale a participé à la foire internationale de Metz aux côtés de deux autres stands militaires et de 350 autres exposants.

Autres Diaporamas disponibles (208)

Journée internationale des femmes et des filles de science : portrait, en image, de la cheffe Sandrine

À l'occasion de la journée internationale des femmes et des filles de science, découvrez le portrait, en image, de la cheffe Sandrine. Technicienne en identification criminelle, la sous-officier, issue des troupes aéroportées de Pau, dispose d'un parcours riche, avant de se spécialiser dans le domaine de la Police technique et scientifique (PTS).

Paris : des missions particulières pour la mobile

La capitale bénéficie du renfort permanent de six Escadrons de gendarmerie mobile (EGM). La grande couronne parisienne bénéficie également du renfort des gendarmes mobiles, à l’instar de la Zone de sécurité prioritaire du Val-d’Oise. Deux EGM sont également déployés pour des missions non permanentes mais néanmoins de longue durée, au sein des groupements de gendarmerie de l’Essonne et du Val-d’Oise.

La gendarmerie veille sur vos fêtes de Noël

Cette année encore, partout en France, des milliers de gendarmes mobiles et départementaux, d'active et de réserve, se mobilisent pour sécuriser les fêtes de fin d’année. Surveillance des parcs ostréicoles, sécurisation des marchés de Noël, des lieux de culte ou encore remise de colis aux veuves de la gendarmerie, ils assurent sans relâche, de jour comme de nuit, la protection de la population.

Île de la Réunion : le Chœur de l’Armée française présent pour une série de concerts

Sur l’île de la Réunion, au milieu de l’océan Indien, les voix graves et envoûtantes du Chœur de l’Armée française ont résonné haut et fort. Du 29 novembre au 4 décembre 2021, douze des trente-deux choristes du chœur se sont rendus sur l’île, accompagnés de leur pétillante cheffe de chœur, la lieutenante-colonelle Aurore Tillac et de leur pianiste, pour y donner une série de six concerts.

Cérémonie de remise des sabres aux élèves-officiers de la gendarmerie nationale

La cérémonie de remise des sabres aux 117 élèves de la 128e promotion de l’École des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) s’est déroulée jeudi 9 décembre. Il s'agit de l’une des plus importantes de la scolarité d’un élève-officier de la gendarmerie nationale. Elle marque leur entrée dans le corps des officiers et leur engagement à respecter les valeurs d’abnégation, de courage et d’exemplarité qui doivent guider leur action au quotidien.

© Fabrice Balsamo (DICOM) / Maxime Hibon (SIRPA) / Fred Thies (EOGN)