En images

Hellfest : les gendarmes jouent les anges gardiens lors du « rendez-vous en enfer »

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

À l’occasion de la 15édition du fameux festival de métal et hard rock qui avait lieu à Clisson (44), du 17 au 26 juin dernier, la gendarmerie avait mis en place un dispositif de surveillance renforcé pour veiller à la sécurité des 60 000 fêtards quotidiens. En lien avec les secouristes et les « hell watch », les agents de sécurité, jusqu’à 150 militaires se sont retrouvés engagés sur l’événement, notamment le soir, où les festivaliers étaient plus nombreux. Des gendarmes en civil étaient présents à l’intérieur du site de 35 hectares, « pour de l’antiterrorisme et pour repérer les pickpockets », a expliqué à France Bleu le lieutenant-colonel David Bolze, commandant la compagnie de Rezé. Les autres, en tenue, patrouillaient à pied, en voiture, à cheval, ou encore à vélo, au niveau du camping et en périphérie du site. Renforcés par un hélicoptère et une équipe cynophile, ils avaient notamment pour mission de lutter contre les vols et les agressions.

Autres Diaporamas disponibles (190)

Un vent européen souffle sur le Tour de France

La Grande Boucle touche à sa fin ce dimanche 24 juillet. Durant trois semaines, les coureurs auront parcouru plus de 3 000 km sur les routes de France, mais également à travers certains pays européens. Danemark, Belgique et Suisse ont en effet eu la chance d’accueillir cette année des départs et des arrivées d’étape.

CSAG de Melun : le soutien auto garant de la continuité opérationnelle

Avec la gestion d’un parc de quelque 1 130 véhicules (600 gendarmerie et 530 police) et plus de 3 000 prestations à l’année, le Centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG) de Melun fait partie des plus importants de France, une particularité dont peuvent notamment se prévaloir les structures d’Île-de-France. Entretien, réparations mécaniques, installations des rampes lumineuses, deux-tons, caméras embarquées, radio, carrosserie, une activité dense et variée, assurée par 29 personnels, dont 14 mécaniciens, deux carrossiers et un dépanneur. Depuis 2016, le CSAG de Melun apporte également chaque année son soutien au SIRPA-G pour la préparation des véhicules de la caravane gendarmerie du Tour de France, au sein de laquelle il détache, depuis 2019, et durant toute la durée de l’épreuve, un mécanicien-logisticien.