En images

Hommage du 16 février : interview du général de division (2S) Jean-Jacques Taché, président de la Fondation Maison de la Gendarmerie

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

À quelques jours des cérémonies d'hommage aux gendarmes décédés en service, le président de la Fondation Maison de la gendarmerie évoque cette journée particulière du 16 février et l'action de la Fondation, en compagnie de Cécile de Ménibus.

Autres vidéos disponibles (199)

La gendarmerie du Pas-de-Calais face à l’enjeu humanitaire de l’immigration clandestine

Sur les côtes du littoral Nord, la pression migratoire à destination de l’Angleterre ne faiblit pas. Elle revêt même une nouvelle forme, avec des migrants qui n’hésitent pas à risquer leur vie en tentant la traversée de la Manche à tout prix, affrontant des conditions météorologiques parfois dangereuses à bord d’embarcations légères. Face à ce nouveau phénomène, le groupement de gendarmerie départementale du Pas-de-Calais assure notamment une présence continue sur le littoral, déployant de nouveaux moyens matériels et humains.

Le général d’armée Richard Lizurey fait ses adieux aux armes

La cour de l’Hôtel national des Invalides a accueilli, ce mardi 15 octobre, la cérémonie militaire d’adieu aux armes du général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, placée sous la présidence de la ministre des Armées, Florence Parly et du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

GIGN, la BD : sortie prévue le 27 septembre

Pour la première fois en bande dessinée, retrouvez l’assaut du vol 8969 d’Air France au terme de 54 heures d’un insoutenable huis-clos. Cet ouvrage dédié au GIGN est le fruit du travail de Jean-Luc Calyel, l’auteur, et de Pascal Pelletier, le dessinateur, avec le soutien des éditions A&H.

La gendarmerie maritime sécurise la finale de la Coupe du Monde de voile

La finale de la Coupe du Monde de voile s’est déroulée du 4 au 10 juin, sur le stade nautique du Roucas-Blanc, à Marseille. La Gendarmerie maritime (GMar) a déployé ses moyens afin de sécuriser l’épreuve où s’affrontaient 324 concurrents représentant 42 nations. Ce fut également l’occasion pour la GMar de présenter son dispositif de sécurité au Comité international olympique (CIO), puisque ce même site accueillera des épreuves des Jeux olympiques de 2024.