En images

Jeux paralympiques de Tokyo : Margot Boulet, du GIGN aux podiums de para-aviron

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Membre de l’équipe de France d’aviron handisport, Margot Boulet a rejoint les rangs des sportifs de haut niveau de la Défense (SHND) gendarmerie le 29 octobre 2020. Une autre façon pour la jeune femme, gravement blessée en stage avec le GIGN, de poursuivre son histoire avec la gendarmerie. Sacrée championne du Monde d'aviron indoor handisport le 23 février dernier, elle a décroché le titre de vice-championne d’Europe par équipe de para-aviron en avril suivant. Ce vendredi 27 août, elle s'alignera aux côtés d'Antoine Jesel, Rémy Taranto, Erika Sauzeau et Robin le Barreau dans la catégorie quatre avec barreur mixte PR3, pour tenter de décrocher une médaille lors des jeux paralympiques de Tokyo, qui débutent aujourd'hui, et se disputeront jusqu'au 5 septembre. La délégation française paralympique est composée de 146 athlètes, dont 20 sportifs militaires appartenant à l’Armée de Champions. Ces derniers, parmi lesquels neuf femmes, s'aligneront sur onze disciplines.

© Valentin Martin -Pôle vidéo

Autres vidéos disponibles (191)

C’est tout un métier : enquêteur en milieu souterrain

Les gendarmes du Groupe des spéléologues de la gendarmerie nationale (GSGN) sont formés aux risques inhérents au milieu souterrain. Grâce à leur technicité, ils viennent en appui des unités territoriales à différents titres : disparition inquiétante, recherche de preuves et d’indices, secours à personne, etc. Voyage au centre de la Terre !

Doubs : rencontre entre le maire de Thise et le commandant de la communauté de brigades

À Thise, commune périurbaine du grand Besançon, dans le Doubs, le maire, lors d’un échange avec le commandant de la communauté de brigades, se félicite du contact étroit entretenu avec la gendarmerie, soulignant l’intérêt de ce dialogue quotidien et de cette relation de confiance, tant pour la sécurité de la population que pour le travail des gendarmes.

Haute-Saône : un point d’accueil gendarmerie dans la zone commerciale de Pusey

S’inscrivant pleinement dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, le point d'accueil gendarmerie installé dans une zone commerciale de Pusey (70) permet aux gendarmes d’aller à la rencontre de la population, tous les jours de la semaine, de 9 heures à 19 heures, afin de répondre aux différentes questions mais aussi d’enregistrer d’éventuelles plaintes. Dernièrement, le point d’accueil a bénéficié du renfort de quatre jeunes en stage au sein du groupement de Haute-Saône, dans le cadre du Service national universel (SNU).

En Ardèche, les gendarmes sont prêts pour la saison estivale

Cet été, 71 % des Français vont passer leurs vacances dans l’Hexagone, contre seulement 55 % initialement. Une conséquence évidente de la COVID-19. Mais certains départements y trouvent leur compte, notamment l’Ardèche, qui a dopé ses réservations de plus de 190 %. Un afflux de touristes auquel se prépare déjà la gendarmerie.