En images

Le PSIG de Châlons-en-Champagne en formation avec l’armée de Terre

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Du 14 au 16 décembre 2021, les gendarmes du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Châlons-en-Champagne ont participé une formation organisée en partenariat avec l’armée de Terre, au Centre d’appui et de préparation au combat interarmes (CAPCIA), du 51e régiment régiment d’infanterie de Mourmelon-le-Grand. Si l’équipe « Prépa Ops » du CAPCIA reçoit habituellement des militaires dans le cadre d’un stage Pack Vital avant un départ en opération, il s’agissait cette fois-ci d’une formation particulière pour les PSIG. Celle à la manœuvre sous le feu. Durant cette formation, un travail sur les fondamentaux du tir a été réalisé sur l’un des champs de tir du camp de Moronvilliers, ainsi que plusieurs exercices visant à exercer les militaires du PSIG à la progression, à l’observation et aux actes réflexes en cas de contact avec un adversaire.

Dans un second temps, sur le village de combat situé sur le camp de Mourmelon, une manœuvre, incluant plusieurs scénarios de difficultés croissantes, a permis aux gendarmes de faire face à un ou plusieurs tireurs lourdement armés.

L’expertise des formateurs du CAPCIA, adaptée aux engagements actuels et futurs auxquels se prépare l’armée de Terre, a été bénéfique pour les gendarmes tant au niveau du travail individuel que de la cohésion de leur groupe.

Autres Diaporamas disponibles (195)

Sathonay-Camp : la région gendarmerie baptisée du nom du résistant Henri Lebrun

Nouveau nom et grand symbole pour le pôle régional de la gendarmerie d’Auvergne-Rhône-Alpes. Vendredi 23 septembre 2022, en présence du général d’armée François Gieré, inspecteur général des armées gendarmerie (IGAG) et représentant du directeur général, et devant 350 gendarmes et représentants d’autorités locales, la caserne qui accueille le siège de la région gendarmerie a été baptisée au nom du gendarme et grand résistant, Henri Lebrun.

Les gendarmes mobilisés pour la rentrée des classes

Le cartable sur le dos et des souvenirs de vacances plein la tête, l’heure de la rentrée a sonné, ce jeudi 1er septembre, pour les enfants et leurs familles. Un peu partout sur le territoire national, en métropole comme en outre-mer, les gendarmes les ont accompagnés sur le chemin de l’école, parfois eux-mêmes concernés en tant que parents. En lien avec les équipes éducatives et les policiers municipaux, des patrouilles sont venues sécuriser les abords des établissements scolaires, veillant à ce que la jeune génération puisse rejoindre les bancs de l’école dans les meilleures conditions.

Poste de contrôle conjoint avec les gendarmes détachés à la Brigade de proximité de La-Tranche-sur-Mer

Pendant l'été, le Dispositif estival de protection des populations (DEPP) permet de renforcer les gendarmes des brigades situées dans les zones touristiques pour toutes leurs missions, notamment celles de sécurité routière. Exemple avec la Brigade de proximité (B.P.) de La Tranche-sur-Mer, appuyée par des militaires détachés d'autres unités, notamment deux motocyclistes de l'Escadron départemental de sécurité routière de la Vendée.

Un vent européen souffle sur le Tour de France

La Grande Boucle touche à sa fin ce dimanche 24 juillet. Durant trois semaines, les coureurs auront parcouru plus de 3 000 km sur les routes de France, mais également à travers certains pays européens. Danemark, Belgique et Suisse ont en effet eu la chance d’accueillir cette année des départs et des arrivées d’étape.