En images

Les gendarmes évacuent la zone illégalement occupée du Carnet

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Les gendarmes mobiles ont évacué, ce mardi matin, la zone illégalement occupée (ZIO) du Carnet, située entre Saint-Nazaire et Pornic. Cette action, menée sur requête de la préfecture de Nantes (44), avait pour but de reprendre le terrain, occupé par plusieurs dizaines d'opposants à un projet de construction d'un site destiné à accueillir des entreprises de la filière énergies marines renouvelables.

Bien que les sept escadrons de gendarmerie mobile aient été accompagnés, et ce pour la première fois, d'une équipe de liaison et d'information de la gendarmerie (ELIG), les tentatives de dialogue sont restées vaines et infructueuses. Ils ont fait face, dès leur arrivée, à une hostilité affichée et à des actes de violence : barricades enflammées comportant des bouteilles de gaz, injures, jets de multiples projectiles, bouteilles incendiaires, et même à des tranchées. Ils ont pu néanmoins progresser assez rapidement et procéder à des interpellations. L'opération n'a fait aucun blessé.

Une fois les lieux investis, les militaires ont pu constater la pollution de la zone. Durant toute la journée, les services de l'État ont procédé à l’évacuation de 500 m3 de déchets et d'immondices.

À noter : Une zone illégalement occupée (ZIO) est un espace dans lequel un groupe de personnes s'est durablement installé sans autorisation légale ou titre, en violation du droit, et ce, par tous les moyens, y compris des actes d'intimidation, des violences ou résistances à l'application du droit.

Autres Diaporamas disponibles (195)

Sathonay-Camp : la région gendarmerie baptisée du nom du résistant Henri Lebrun

Nouveau nom et grand symbole pour le pôle régional de la gendarmerie d’Auvergne-Rhône-Alpes. Vendredi 23 septembre 2022, en présence du général d’armée François Gieré, inspecteur général des armées gendarmerie (IGAG) et représentant du directeur général, et devant 350 gendarmes et représentants d’autorités locales, la caserne qui accueille le siège de la région gendarmerie a été baptisée au nom du gendarme et grand résistant, Henri Lebrun.

Les gendarmes mobilisés pour la rentrée des classes

Le cartable sur le dos et des souvenirs de vacances plein la tête, l’heure de la rentrée a sonné, ce jeudi 1er septembre, pour les enfants et leurs familles. Un peu partout sur le territoire national, en métropole comme en outre-mer, les gendarmes les ont accompagnés sur le chemin de l’école, parfois eux-mêmes concernés en tant que parents. En lien avec les équipes éducatives et les policiers municipaux, des patrouilles sont venues sécuriser les abords des établissements scolaires, veillant à ce que la jeune génération puisse rejoindre les bancs de l’école dans les meilleures conditions.

Poste de contrôle conjoint avec les gendarmes détachés à la Brigade de proximité de La-Tranche-sur-Mer

Pendant l'été, le Dispositif estival de protection des populations (DEPP) permet de renforcer les gendarmes des brigades situées dans les zones touristiques pour toutes leurs missions, notamment celles de sécurité routière. Exemple avec la Brigade de proximité (B.P.) de La Tranche-sur-Mer, appuyée par des militaires détachés d'autres unités, notamment deux motocyclistes de l'Escadron départemental de sécurité routière de la Vendée.

Un vent européen souffle sur le Tour de France

La Grande Boucle touche à sa fin ce dimanche 24 juillet. Durant trois semaines, les coureurs auront parcouru plus de 3 000 km sur les routes de France, mais également à travers certains pays européens. Danemark, Belgique et Suisse ont en effet eu la chance d’accueillir cette année des départs et des arrivées d’étape.