En images

Les gendarmes évacuent la zone illégalement occupée du Carnet

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Les gendarmes mobiles ont évacué, ce mardi matin, la zone illégalement occupée (ZIO) du Carnet, située entre Saint-Nazaire et Pornic. Cette action, menée sur requête de la préfecture de Nantes (44), avait pour but de reprendre le terrain, occupé par plusieurs dizaines d'opposants à un projet de construction d'un site destiné à accueillir des entreprises de la filière énergies marines renouvelables.

Bien que les sept escadrons de gendarmerie mobile aient été accompagnés, et ce pour la première fois, d'une équipe de liaison et d'information de la gendarmerie (ELIG), les tentatives de dialogue sont restées vaines et infructueuses. Ils ont fait face, dès leur arrivée, à une hostilité affichée et à des actes de violence : barricades enflammées comportant des bouteilles de gaz, injures, jets de multiples projectiles, bouteilles incendiaires, et même à des tranchées. Ils ont pu néanmoins progresser assez rapidement et procéder à des interpellations. L'opération n'a fait aucun blessé.

Une fois les lieux investis, les militaires ont pu constater la pollution de la zone. Durant toute la journée, les services de l'État ont procédé à l’évacuation de 500 m3 de déchets et d'immondices.

À noter : Une zone illégalement occupée (ZIO) est un espace dans lequel un groupe de personnes s'est durablement installé sans autorisation légale ou titre, en violation du droit, et ce, par tous les moyens, y compris des actes d'intimidation, des violences ou résistances à l'application du droit.

Autres Diaporamas disponibles (205)

Journées européennes du patrimoine : focus sur l’histoire et les savoir-faire de la gendarmerie

Les 15 et 16 septembre derniers, de nombreux édifices ont ouvert leurs portes dans le cadre des Journées européennes du patrimoine (JEP), placées, pour cette 35e édition, sous le thème de "l'art du partage". En plus de contribuer à la mission de sécurisation de ce week-end particulier, la gendarmerie s’est associée à l’événement, en différents points du territoire, afin de partager son histoire et son savoir-faire avec le grand public.

Rentrée scolaire 2018 : en sécurité… et en musique !

En ce jour de rentrée scolaire, pour prévenir tout incident, notamment à caractère terroriste, la gendarmerie nationale a assuré, sur l’ensemble du territoire, une présence visible et dissuasive aux abords des écoles, collèges et lycées.

Pour s’inscrire également dans la volonté gouvernementale d’une rentrée scolaire en musique, l’orchestre de la garde républicaine et le Chœur de l’armée française se sont produits au sein de quelques établissements scolaires de la région parisienne.

La gendarmerie au cœur de la sécurité estivale

Cette année encore, la gendarmerie s’est pleinement investie dans la sécurisation de la période estivale, à travers tout le territoire. C’est ainsi que vingt-cinq groupements de gendarmerie départementale, particulièrement touchés par l’affluence saisonnière, ont bénéficié, du 7 juillet au 31 août, du renfort de gendarmes mobiles, de réservistes, de gardes républicains et d’unités spécialisées. Sont également concernés les villes accueillant les étapes du tour de France et, dans un contexte toujours marqué par une menace terroriste, les grands rassemblements estivaux et certains parcs d’attraction. Tour de France des dispositifs déployés.

Tour de France 2018 : la Boucle est bouclée

La 105e édition du Tour de France s'est traditionnellement achevée hier sur les Champs-Élysées, où les forces de sécurité intérieure étaient mobilisées en grand nombre pour garantir la sécurité des milliers de spectateurs présents ainsi que celle des coureurs. Au cours des trois dernières semaines, près de 13 000 gendarmes ont été engagés pour sécuriser le Tour sur l’ensemble du territoire.

Photos : Sirpa Gend - MAJ Fabrice Balsamo

Tour de France 2018 : un événement sous bonne garde

© MAJ - F.Balsamo -

 La 105e édition du Tour de France mobilise, en trois semaines, un total de près de 12 000 gendarmes sur l’ensemble du territoire. Cette année encore, la vigilance est de mise.

 Depuis le 7 juillet, les gendarmes s’investissent pour garantir la sécurité des millions de spectateurs présents sur le bord des routes ainsi que celle des coureurs.

Retour des bleus à Paris : la gendarmerie sécurise les Champs

© Mi Dicom – J. Rocha / Cabcom garde républicaine – ADJ F. Bourdeau -

 Le 16 juillet, l’équipe de France a atterri à Roissy-Charles de Gaulle en fin d’après-midi, avant d’aller défiler sur les Champs-Élysées au milieu d’une foule en délire et de rencontrer le président de la République à l’Élysée.

 Dix-sept escadrons de gendarmerie mobile ont été déployés dans le dispositif global de sécurisation mis en place pour l’occasion.

La brigade fluviale de Noyon part à la pêche aux épaves

La brigade fluviale de Noyon mène depuis une semaine une campagne de relevage d’épaves de voitures dans la rivière l’Oise. L’objectif est de retirer du cours d’eau les véhicules, pour la plupart volés, enlevant ainsi des obstacles à la navigation des péniches. En 2017, 170 véhicules ont ainsi été repêchés.

Memorial Day des Marines au bois de Belleau : surveiller, contrôler, renseigner

Le Memorial Day, jour du souvenir aux États-Unis, célèbre chaque dernier dimanche de mai la mémoire de tous les Américains qui périrent lors de faits militaires. Dimanche 27 mai, à Bois Belleau, dans le cadre des commémorations, la compagnie de gendarmerie départementale de Château-Thierry a déployé son dispositif de sécurité.