En images

Les gendarmes évacuent la zone illégalement occupée du Carnet

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Les gendarmes mobiles ont évacué, ce mardi matin, la zone illégalement occupée (ZIO) du Carnet, située entre Saint-Nazaire et Pornic. Cette action, menée sur requête de la préfecture de Nantes (44), avait pour but de reprendre le terrain, occupé par plusieurs dizaines d'opposants à un projet de construction d'un site destiné à accueillir des entreprises de la filière énergies marines renouvelables.

Bien que les sept escadrons de gendarmerie mobile aient été accompagnés, et ce pour la première fois, d'une équipe de liaison et d'information de la gendarmerie (ELIG), les tentatives de dialogue sont restées vaines et infructueuses. Ils ont fait face, dès leur arrivée, à une hostilité affichée et à des actes de violence : barricades enflammées comportant des bouteilles de gaz, injures, jets de multiples projectiles, bouteilles incendiaires, et même à des tranchées. Ils ont pu néanmoins progresser assez rapidement et procéder à des interpellations. L'opération n'a fait aucun blessé.

Une fois les lieux investis, les militaires ont pu constater la pollution de la zone. Durant toute la journée, les services de l'État ont procédé à l’évacuation de 500 m3 de déchets et d'immondices.

À noter : Une zone illégalement occupée (ZIO) est un espace dans lequel un groupe de personnes s'est durablement installé sans autorisation légale ou titre, en violation du droit, et ce, par tous les moyens, y compris des actes d'intimidation, des violences ou résistances à l'application du droit.

Autres Diaporamas disponibles (190)

Formation des équipes médicales opérationnelles de la gendarmerie aux interventions en situation dégradée

Afin d’entraîner les Équipes médicales opérationnelles de la gendarmerie (EMOG) aux interventions dans un contexte de maintien de l’ordre public, un stage spécifique d’une durée de 72 heures a été organisé et intégré au stage de perfectionnement et d’évaluation de la capacité opérationnelle des unités de gendarmerie mobile, au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier.

Visite royale de la princesse Anne de Grande-Bretagne à la garde républicaine

Ce lundi 4 octobre, la garde républicaine a accueilli une invitée de marque. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, son Altesse Royale, la princesse Anne de Grande-Bretagne, fille de la reine d’Angleterre Élisabeth II et du prince Philip, a traversé la Manche pour se rendre à Paris. Une visite de deux jours avec, au programme, une visite de la garde républicaine.

Les gendarmes mobilisés face aux intempéries et aux inondations dans le sud-est de la France

Placés en vigilance orange pour pluies-inondations par Météo France, voire rouge s’agissant des Bouches-du-Rhône, cinq départements de la région PACA sont touchés par des pluies torrentielles depuis ce dimanche 3 octobre en soirée. Les gendarmes des différents groupements sont mobilisés auprès des policiers municipaux et des pompiers. Ils apportent notamment leurs concours pour dévier les routes inondées, dégager les axes, mais aussi participer aux évacuations.

Foire internationale de Metz : la gendarmerie sur le terrain

Ouverte le 24 septembre dernier, la Foire internationale de Metz (FIM), organisée sur le thème du « Mieux vivre et Habiter autrement », fermera ses portes ce 4 octobre. Cette édition 2021 a notamment accueilli un stand tenu par des militaires de la région de gendarmerie Grand-Est, qui a permis de présenter au public l’institution et la diversité de ses métiers.

Champagne : les gendarmes veillent au grain

Les vendanges dans le vignoble champenois ont débuté le 12 septembre et se terminent ce week-end. Comme chaque année, la gendarmerie se mobilise fortement afin de contribuer activement au bon déroulement de ces vendanges en contrôlant notamment les secteurs viticoles et les axes routiers qui les desservent et interdire, dans la profondeur du dispositif, une recrudescence des atteintes aux biens.