En images

Nouvelle-Calédonie : confinement des renforts arrivés en vue du référendum

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Afin de renforcer le dispositif de sécurité prévu dans le cadre du référendum qui se tiendra le 04 octobre prochain en Nouvelle Calédonie, les premiers gendarmes sont arrivés sur l’archipel paradisiaque. Si la mission peut faire rêver, l’épidémie de COVID-19 ramène vite à la réalité : impossible de découvrir tout de suite la richesse des îles puisque les militaires, à l’instar de tous les voyageurs, doivent respecter une quatorzaine suite au test. Confinés à Nouméa, dans un hôtel requis par le gouvernement, ils doivent prendre leur mal en patience en respectant scrupuleusement les mesures sanitaires imposées. Il s’agit en effet de protéger la population du virus, épargnée jusqu’ici grâce à son insularité.

Autres vidéos disponibles (119)

« Scène de vie » avec les gendarmes départementaux d’Ambert

Malgré une légère amélioration dans le respect des consignes de confinement, les gendarmes du Puy-de-Dôme rencontrent encore quelques récalcitrants, profitant du beau temps pour aller se promener en famille ou organiser des fêtes entre amis. Comme partout, les militaires font usage de discernement et de pédagogie pour expliquer la nécessité de ces mesures dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie ainsi que les conséquences potentielles de ces comportements irresponsables.

« Scène de vie » avec les motocyclistes tout-terrain du Puy-de-Dôme

Avec leurs engins tout-terrain, les motocyclistes de la gendarmerie peuvent facilement accéder aux endroits inaccessibles à tout autre type de véhicule et trop éloignés pour les patrouilles pédestres. Sur ces chemins, principalement fréquentés par des randonneurs et des vététistes, les militaires s’assurent que le confinement est respecté partout, de manière à empêcher la propagation du virus, mais également l’accidentologie de loisir, qui pourrait venir surcharger les hôpitaux engagés dans la lutte contre le COVID-19.

« Scène de vie » avec la brigade nautique d’Arcachon

Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19, les militaires de la brigade nautique d’Arcachon sont chargés de faire respecter l’arrêté préfectoral pris en complément des dispositions du décret du 16 mars dernier et interdisant les activités nautiques de loisir ainsi que l’accès aux plages et aux sentiers côtiers. Les gendarmes veillent également sur le domaine maritime, où seule la présence des professionnels est autorisée.

« Scène de vie » avec le PSIG Quimper

Dans le cadre du confinement mis en place par le gouvernement, les Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) effectuent également les contrôles d’attestation de déplacement dérogatoire, à l’instar de celui de Quimper, en Bretagne.

« Scène de vie » à la brigade numérique

Créée en février 2018 pour répondre aux questions des internautes et limiter les déplacements de ces derniers, la brigade numérique de la gendarmerie nationale est passée ces dernières semaines de 250 à 2000 sollicitations quotidiennes notamment en raison des interrogations sur les possibilités de déplacement à la suite du confinement imposé par le COVID-19. Disponibles 24h/24 et 7j/7 les gendarmes de la BNUM répondent à toutes vos questions non urgentes.

«Scène de vie » en Essonne

Ces vidéos réalisées par les gendarmes eux-mêmes, sont le récit de leur quotidien en cette période de crise. Qu’ils soient sur le terrain, en soutien ou bien en état-major, l’ensemble des personnels de la gendarmerie est engagé à vos côtés dans cette crise sanitaire sans précédent. Découvrez leur témoignage !