En images

« Plan 10 000 jeunes » : Adrien, de cadet à enquêteur en cybermenaces

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Féru d'informatique et exalté par le métier de gendarme, le maréchal des logis-chef (MDC) Adrien a su conjuguer ses deux passions. Aujourd’hui enquêteur spécialisé dans les cybermenaces, il a commencé sa carrière en 2003 chez les cadets de la gendarmerie de l’Isère. Cette expérience l’a conforté dans son rêve, celui d’endosser l’uniforme. Le dispositif des cadets de la gendarmerie s’adresse aux jeunes de moins de 18 ans. Chaque année, 1 200 places s’ouvrent pour intégrer l’un des groupements de gendarmerie départementale. Depuis cette année, il s’inscrit dans le « Plan 10 000 jeunes » ; lancé par le ministère de l’Intérieur, ce programme consiste à proposer des stages et des contrats d’apprentissage aux jeunes se trouvant en difficulté. Une dynamique applicable à tous les métiers du ministère, et dans laquelle la gendarmerie s’inscrit pleinement, à travers différentes offres adaptées à l’âge et aux aspirations de chacun.

© Valentin Martin

Autres vidéos disponibles (191)

Le XV de France militaire féminin s’envole vers la Nouvelle Zélande pour la Coupe du Monde militaire de rugby

Elles sont gendarmes ou affectées dans un autre corps d’armée, et jouent au rugby au sein du XV de France militaire féminin. Alternant missions et compétitions, elles vont représenter la France pour la première fois, à l’occasion de la Coupe du Monde militaire de Rugby en Nouvelle-Zélande. Le 07 octobre prochain, ces fans du ballon ovale disputeront le match d’ouverture contre le pays d’accueil. Espérant fêter leur victoire à la troisième mi-temps, elles s’entraînent en attendant sans relâche à Mont-de-Marsan et comptent sur vos encouragements.

Zoom de Maddy : les bons réflexes à adopter face aux cybermenaces

La colonelle Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie nationale, vous explique comment réagir face aux différentes cybermenaces, comme le hameçonnage ou les rançongiciels. En 2021, 105 000 faits liés au cyber ont été recensés, les trois quarts s’avérant être des escroqueries. Avec le ComCyberGend et ses 7 000 cyberenquêteurs, la gendarmerie s’organise pour faire face au phénomène.

Vous souhaitez faire une réclamation concernant la gendarmerie ?

La majore Lila et le général Constant Caylus, affectés à l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), vous expliquent comment fonctionne la plateforme de réclamation pour les particuliers, une sorte de « service après vente » de la gendarmerie, qui participe au renforcement du lien de confiance entre la population et les gendarmes.