En images

« Plan 10 000 jeunes » : Adrien, de cadet à enquêteur en cybermenaces

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Féru d'informatique et exalté par le métier de gendarme, le maréchal des logis-chef (MDC) Adrien a su conjuguer ses deux passions. Aujourd’hui enquêteur spécialisé dans les cybermenaces, il a commencé sa carrière en 2003 chez les cadets de la gendarmerie de l’Isère. Cette expérience l’a conforté dans son rêve, celui d’endosser l’uniforme. Le dispositif des cadets de la gendarmerie s’adresse aux jeunes de moins de 18 ans. Chaque année, 1 200 places s’ouvrent pour intégrer l’un des groupements de gendarmerie départementale. Depuis cette année, il s’inscrit dans le « Plan 10 000 jeunes » ; lancé par le ministère de l’Intérieur, ce programme consiste à proposer des stages et des contrats d’apprentissage aux jeunes se trouvant en difficulté. Une dynamique applicable à tous les métiers du ministère, et dans laquelle la gendarmerie s’inscrit pleinement, à travers différentes offres adaptées à l’âge et aux aspirations de chacun.

© Valentin Martin

Autres vidéos disponibles (186)

Au coeur de l'IRCGN…

L’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) est un institut de sciences forensiques, englobant sur un même site toutes les technologies et sciences concernant la recherche de la vérité scientifique au procès pénal. Le statut militaire des gendarmes scientifiques leur permet d’œuvrer en tous lieux et tous temps, donnant à cette unité un statut opérationnel reconnu dans le monde entier.

« Gilets jaunes » : engagement sans précédent des gendarmes à Paris

Pour faire face à ce quatrième week-end consécutif de mobilisation des « gilets jaunes », plus de 2 700 gendarmes mobiles ont été engagés dans Paris au profit de la préfecture de police. 37 escadrons de gendarmerie mobile, trois pelotons d’intervention de la garde républicaine, 14 véhicules blindés à roues et deux hélicoptères ont notamment été déployés.

Vivez en images la mobilisation des gendarmes du petit matin à la soirée. Une mobilisation sur tout le territoire accompagnée en direct sur nos réseaux sociaux (comptes facebook, twitter national et twitter porte-parole).

40 heures sans dormir : comment mieux gérer sa fatigue ?

À Fontainebleau, une quinzaine de militaires, de toutes les subdivisions d'arme, sont venus tester leur résistance au sommeil dans le cadre d’un stage. Pendant presque deux jours, ils ont été mis à l'épreuve : tests de vigilance, épreuves sportives, travail de groupe… Rien n’a été fait pour leur faciliter la tâche !

Les gendarmes veillent sur votre été

Cette année, vingt-cinq groupements de gendarmerie départementale, touchés par l’affluence saisonnière estivale, bénéficient de renforts. Du 7 juillet au 31 août, dans le cadre du dispositif estival de protection des populations, gendarmes départementaux, mobiles (1 072), réservistes (1 000 par jour) et gardes républicains, armant une partie des 26 postes à cheval, sont pleinement mobilisés pour sécuriser les zones connaissant une forte affluence touristique.
Illustration dans les Bouches-du-Rhône, sur la circonscription de la compagnie de gendarmerie départementale d’Istres, où les communes voient leur population croître fortement pendant la saison estivale, posant un défi de taille aux forces de sécurité, celui d’assurer une protection optimale des habitants et des touristes.

Tour de France : opération « Témoins de sécurité » [Vidéo]

Créée en 2012, l’opération « Témoins de sécurité » est organisée chaque jour dans une commune traversée par le Tour, soit dix-huit communes labellisées dans quatorze départements. Animée par une équipe de gendarmes spécialisés dans la prévention, elle a pour objectif de permettre aux petits comme aux grands de participer sans risque à cette grande fête populaire.