En images

« Plan 10 000 jeunes » : Adrien, de cadet à enquêteur en cybermenaces

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Féru d'informatique et exalté par le métier de gendarme, le maréchal des logis-chef (MDC) Adrien a su conjuguer ses deux passions. Aujourd’hui enquêteur spécialisé dans les cybermenaces, il a commencé sa carrière en 2003 chez les cadets de la gendarmerie de l’Isère. Cette expérience l’a conforté dans son rêve, celui d’endosser l’uniforme. Le dispositif des cadets de la gendarmerie s’adresse aux jeunes de moins de 18 ans. Chaque année, 1 200 places s’ouvrent pour intégrer l’un des groupements de gendarmerie départementale. Depuis cette année, il s’inscrit dans le « Plan 10 000 jeunes » ; lancé par le ministère de l’Intérieur, ce programme consiste à proposer des stages et des contrats d’apprentissage aux jeunes se trouvant en difficulté. Une dynamique applicable à tous les métiers du ministère, et dans laquelle la gendarmerie s’inscrit pleinement, à travers différentes offres adaptées à l’âge et aux aspirations de chacun.

© Valentin Martin

Autres vidéos disponibles (174)

Les experts du PJGN : Étienne traque la délinquance financière

Le service du capitaine Étienne appuie les unités de recherches en matière de Délinquance financière (DEFI), fraude documentaire et fausse monnaie. Il travaille en lien avec les juridictions spécialisées, les banques, les services publics et les services d’enquêtes internationaux, pour traquer cette délinquance très souvent organisée, interpeller les escrocs et opérer des saisies transformées en avoirs criminels.

Les experts du PJGN : Michaël administre le fichier des auteurs d’infractions sexuelles

L’adjudant Michaël est affecté à la gestion du Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles et violentes (FIJAIS), qui répertorie les individus connus pour des infractions sexuelles graves. Inscrits durant 10 à 30 ans, selon la nature des faits, ces derniers sont soumis à certaines obligations, notamment celle de justifier son domicile régulièrement. Michaël apporte une aide technique aux enquêteurs, notamment en cas de problème pour localiser l’un de ces individus.

Les experts du PJGN : André administre le fichier des empreintes digitales

L’adjudant André est affecté à la gestion du Fichier automatisé des empreintes digitales (FAED). Dans son équipe, tandis que certains gendarmes sont chargés d’entrer en base les empreintes digitales et palmaires prélevées auprès des personnes mises en cause ou condamnées, d’autres récupèrent les traces papillaires laissées sur les scènes d’infractions, pour tenter d’identifier l’auteur. Un travail qui permet de résoudre très régulièrement des affaires en un minimum de temps !

Mirota, peintre de la gendarmerie

Rencontre avec Mirota, l'une des onze artistes agréés par la gendarmerie nationale, dans son atelier, à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, influencée, entre autres, par Picasso, Modigliani, Warhol et Peynet qui est à l'origine de ses « chipies ».

Déploiement des premières Peugeot 5008 en Bretagne

Dans le cadre du plan de relance annoncé à la rentrée par le ministère de l'Intérieur, la gendarmerie et la police nationales seront notamment dotées de Peugeot 5008 pour renouveler leur flotte respective. 678 de ces véhicules, fabriqués à Sochaux et à Rennes, puis transformés sur le site du groupe PSA à Poissy, vont ainsi être livrés dans les unités de gendarmerie entre cette fin d’année et début janvier, et ce, dans toutes les régions de France, à l'instar de la Bretagne, où la livraison a débuté le3 décembre dernier. Celle-ci va percevoir 72 véhicules Peugeot 5008 sérigraphiés et une quinzaine de véhicules banalisés dans les prochaines semaines.

Mois de l'innovation publique : une webconférence sur le management au programme de ce vendredi 4 décembre !

Le mois de l’innovation publique au sein du ministère de l’Intérieur se poursuit avec un cycle de débats /webconférences. Ce vendredi 4 décembre, de 10 heures à midi, vous pourrez ainsi assister à la webconférence sur le management. Organisée avec la solution Webex, celle-ci est ouverte à tous les publics. Pour vous connecter, trois possibilités.

Ille-et-Vilaine : contact et contrôle du respect des mesures sanitaires sur le marché de Combourg

Sur le marché de Combourg, commune d’Ille-et-Vilaine proche de Saint-Malo, comme dans bien d’autres communes de France, les gendarmes restent vigilants au respect des mesures sanitaires en vigueur. S’ils mettent à profit leur patrouille pédestre entre les étals des marchands pour veiller au port du masque et à la distanciation de rigueur, ils n’en oublient pas leur mission fondamentale de contact, que ce soit avec les commerçants ou la population. Rencontre avec un gradé de l’unité et une élève gendarme nouvellement affectée.

Prévention des risques psychosociaux : une démarche fondée sur la cohésion et sur la solidarité

Depuis déjà plusieurs années, la gendarmerie s’est engagée dans une politique forte de prévention des risques psychosociaux et d’amélioration de la qualité de vie au travail. Si plusieurs acteurs et structures sont spécifiquement concernés par ces problématiques, pour le directeur des personnels militaires de la gendarmerie, cette politique s’inscrit avant tout « dans une démarche où chacun a un rôle à jouer, une démarche fondée sur la cohésion et sur la solidarité que nous nous devons tous les uns aux autres. » Focus sur les principaux facteurs identifiés et sur la chaîne de prévention.

Enquête en territoire numérique : la lutte contre les usages illégaux de crypto-actifs s’intensifie

Notre société moderne connaît une transformation numérique majeure, marquée par une évolution des usages, dont la place grandissante des crypto-actifs. Cette mutation sociétale est en corrélation avec une augmentation constante des cybermenaces. Les crypto-actifs suivent cette tendance, les groupes criminels s’en étant rapidement emparés. Pour contrer la fulgurance de cette nouvelle menace, la gendarmerie a mis en place, début 2019, le dispositif Fintech.