En images

Tour de France : la gendarmerie au contact des élus

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Le coup d’envoi de la 107e édition du Tour de France a été donné samedi dernier à Nice. Durant un mois, 14 000 gendarmes de toutes les subdivisions d’arme, d’active comme de réserve, seront ainsi mobilisés pour assurer la sécurité des cyclistes et des spectateurs. C’est aussi l’objectif de « l’opération prévention », mise en place depuis plusieurs années par la gendarmerie. S’appuyant sur l’ancrage territorial de l’Institution et sur un partenariat fort avec les maires et l'ensemble des acteurs locaux, celle-ci vise à sensibiliser chaque jour le public aux bons comportements à adopter lors du passage de la caravane et des coureurs.  
À cette fin, l’équipe « prévention », en lien avec les commandants territoriaux des groupements et des compagnies ainsi qu’avec les référents élus, a donné rendez-vous cette année à près de 300 communes tout au long du Tour. En amont, des kits de prévention, composés d'affiches et de livrets de prévention, ont été adressés  aux communes traversées par le Tour de France, pour être distribués dans les lieux publics, les commerces… Deux jours avant le passage de la course, l'équipe prévention est reçue par les élus des communautés de communes sélectionnées et labellisées, afin d'officialiser leur implication aux côtés des gendarmes.

© ADC J.-F. Jounel

Autres vidéos disponibles (174)

Enquête en territoire numérique : la lutte contre les usages illégaux de crypto-actifs s’intensifie

Notre société moderne connaît une transformation numérique majeure, marquée par une évolution des usages, dont la place grandissante des crypto-actifs. Cette mutation sociétale est en corrélation avec une augmentation constante des cybermenaces. Les crypto-actifs suivent cette tendance, les groupes criminels s’en étant rapidement emparés. Pour contrer la fulgurance de cette nouvelle menace, la gendarmerie a mis en place, début 2019, le dispositif Fintech.

À l’approche de Noël, pensez à la boutique en ligne gendarmerie !

Les jours s’enchaînent et vous venez de réaliser que dans un mois ce sera déjà Noël ! Il va de nouveau falloir se creuser les méninges pour trouver des idées de cadeaux et les mesures sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19 risquent de ne pas vous faciliter la tâche pour réaliser vos achats… Heureusement, nous avons pour vous la solution !

Romain, apprenti paysagiste au PJGN

À seulement 18 ans, Romain vient d'être désigné Meilleur apprenti paysagiste de France (MAF). Alternant les cours et la pratique en entreprise, il est heureux d'être employé au sein du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (PJGN) dans le cadre de son CAP agricole.

Lucie, jeune maître de chien à Albertville

Après avoir passé déjà huit ans en brigade territoriale, la maréchale des logis cheffe Lucie a réalisé un de ses rêves les plus chers : devenir maître de chien ! Fraîchement sortie du Centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie (CNICG) de Gramat, elle est aujourd’hui affectée au Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) d’Albertville avec son binôme Olympe, un chien SAMBI (recherche de Stupéfiants, Armes, Munitions, Billets). Elle revient sur ce métier-passion !