En images

Tour de France : la sécurité assurée tout au long des étapes

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Présente sur le Tour de France depuis 1903, la gendarmerie jalonne les 3 470 kilomètres d’un itinéraire sur lequel se massent des millions de spectateurs. La mobilisation de 14 000 gendarmes départementaux et mobiles, élèves-gendarmes et réservistes, en renfort de l’escorte motocycliste de la garde républicaine, permet de faciliter et de sécuriser le passage de la course, en veillant à ce que les supporters ne gênent pas l’effort des coureurs et qu’ils puissent profiter du spectacle sans dangers. La gendarmerie assure aussi une présence discrète et efficace aux abords et dans toutes les infrastructures de l’organisation (ASO). À cette fin, des équipes cynophiles, des gendarmes mobiles, une section aérienne et le GIGN assurent des missions de surveillance et de contrôle dans les zones de départ et d’arrivée et ce, du lancement de l’événement jusqu’à son arrivée sur les Champs-Élysées. Ce dispositif exceptionnel est placé sous la responsabilité d’un officier de liaison de la Direction générale de la gendarmerie nationale, détaché le temps de l’événement. En lien avec les organisateurs et les échelons locaux durant les longs mois de préparation, il les conseille sur les questions de sécurité, d’ordre public et de police judiciaire.

Autres vidéos disponibles (185)

Zoom de Maddy : les bons réflexes à adopter face aux cybermenaces

La colonelle Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie nationale, vous explique comment réagir face aux différentes cybermenaces, comme le hameçonnage ou les rançongiciels. En 2021, 105 000 faits liés au cyber ont été recensés, les trois quarts s’avérant être des escroqueries. Avec le ComCyberGend et ses 7 000 cyberenquêteurs, la gendarmerie s’organise pour faire face au phénomène.

Vous souhaitez faire une réclamation concernant la gendarmerie ?

La majore Lila et le général Constant Caylus, affectés à l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), vous expliquent comment fonctionne la plateforme de réclamation pour les particuliers, une sorte de « service après vente » de la gendarmerie, qui participe au renforcement du lien de confiance entre la population et les gendarmes.

Immersion avec la cellule NRBC du GIGN

Coup de projecteur sur la cellule NRBC (Nucléaire Radiologique Biologique Chimique) du GIGN et sur ses experts qui œuvrent dans l'ombre en appui des différentes forces. Ils mettent en œuvre des moyens rares afin de permettre au GIGN de réaliser ses missions dans les pires milieux viciés et de faire face à tous types d'agents NRBC.

Rencontre avec les gendarmes du groupe local de contrôle des flux de Bayonne

Les GLCF (Groupes Locaux de Contrôle des Flux) sont des unités de gendarmerie de terrain, rattachées aux pelotons d’autoroute. En France, il en existe 21, dispersées sur tout le territoire. Parmi elles, se trouve celle de Bayonne. Créée en 2021, cette unité bien particulière a pour mission de lutter contre de nombreuses infractions liées aux flux, comme l’immigration irrégulière, la fraude documentaire, le repérage des véhicules volés, la fraude à la taxe carbone et bien d’autres. Un travail conséquent !

Salon international de l’agriculture : les référents sûreté répondent présent

À l’occasion du salon international de l’agriculture, qui a ouvert ses portes dimanche 26 février, à Paris, porte de Versailles, douze référents sûreté de la gendarmerie, venus de différents départements, vont chaque jour à la rencontre des exploitants agricoles présents sur le site, afin de diffuser des conseils de prévention et de vigilance contre les actes de malveillance dont ils peuvent être victimes. Rencontre !