En images

La Parisienne 2021 : les femmes gendarmes sont dans la course !

Parmi les milliers de compétitrices rassemblées pour la course La Parisienne 2021, le 12 septembre dernier, se trouvaient plusieurs femmes gendarmes. Pour la 24ème édition de cet événement sportif, celles-ci ont rejoint l’équipe de l’association Femmes de l’Intérieur, composée au total d’une vingtaine de participantes. Après s’être élancée sous un soleil éclatant, avec le sourire et dans la bonne humeur, la « team » a parcouru les fameux 7 kilomètres au cœur de Paris et a fini par se classer deuxième équipe sur 40. Un grand bravo à toutes !

Lacanau : un dispositif renforcé pour la saison estivale

Sur le secteur côtier attractif de Lacanau, en Gironde, la population augmente considérablement durant la saison estivale, avec tous les risques que cela engendre. Face à cette affluence, les gendarmes adaptent leurs moyens et leurs modes d’action afin d’assurer à la population, résidents locaux comme touristes, un été en toute sécurité.

Hérault : les réservistes au cœur du dispositif estival de protection des populations

Tout l’été, les réservistes opérationnels affectés à la compagnie de gendarmerie de Lodève (34) patrouillent dans le cadre du dispositif estival de protection des populations. À raison de trois rondes par jour, dans quatre zones de la circonscription, ils offrent une aide précieuse à leurs camarades d’active, dans un secteur où le tourisme représente un chiffre d’affaires annuel estimé à plus de 1,5 milliard d’euros.

#RépondrePrésent : opérations de sensibilisation sur la route des vacances

Comme ce mardi 28 juillet, sur l’aire d’autoroute de Limours-Janvry, sur l’A10, en région parisienne, les gendarmes des escadrons départementaux de sécurité routière multiplient les opérations de prévention sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs toujours mobilisés dans la lutte contre la propagation de la Covid-19, les militaires, en association avec la Fédération française de l’assurance, distribuent également aux automobilistes des kits sanitaires.

C’est tout un métier : enquêteur en milieu souterrain

Les gendarmes du Groupe des spéléologues de la gendarmerie nationale (GSGN) sont formés aux risques inhérents au milieu souterrain. Grâce à leur technicité, ils viennent en appui des unités territoriales à différents titres : disparition inquiétante, recherche de preuves et d’indices, secours à personne, etc. Voyage au centre de la Terre !

Doubs : rencontre entre le maire de Thise et le commandant de la communauté de brigades

À Thise, commune périurbaine du grand Besançon, dans le Doubs, le maire, lors d’un échange avec le commandant de la communauté de brigades, se félicite du contact étroit entretenu avec la gendarmerie, soulignant l’intérêt de ce dialogue quotidien et de cette relation de confiance, tant pour la sécurité de la population que pour le travail des gendarmes.

Haute-Saône : un point d’accueil gendarmerie dans la zone commerciale de Pusey

S’inscrivant pleinement dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, le point d'accueil gendarmerie installé dans une zone commerciale de Pusey (70) permet aux gendarmes d’aller à la rencontre de la population, tous les jours de la semaine, de 9 heures à 19 heures, afin de répondre aux différentes questions mais aussi d’enregistrer d’éventuelles plaintes. Dernièrement, le point d’accueil a bénéficié du renfort de quatre jeunes en stage au sein du groupement de Haute-Saône, dans le cadre du Service national universel (SNU).

14 - Juillet : dernière répétition pour les troupes

Les unités qui prendront part demain à la traditionnelle célébration du 14-Juillet, ont procédé à une ultime répétition ce matin, dès 5 h 30, sur la place de la Concorde. Cette cérémonie, dont le format a été réduit au regard de l’épidémie de coronavirus, mettra à l’honneur tous les acteurs mobilisés durant la crise sanitaire : d’une part, les armées, dans le cadre de l’opération Résilience, et les forces de sécurité intérieure, dont la gendarmerie, à travers l'opération #RépondrePrésent, et d’autre part, les soignants. Gardes républicains des 1er et 2e régiments d’infanterie, élèves officiers de l’EOGN, élèves gendarmes de l’école de Tulle, militaires du bloc multi-missions de la gendarmerie, ainsi que la musique de la garde et le Chœur de l’armée française ont ainsi passé une dernière fois en revue le déroulé de cette édition 2020, dans le respect des contraintes sanitaires en vigueur.

Répétition du bloc multi-missions à l'EOGN pour le défilé du 14 juillet

Le bloc multi-missions, que la gendarmerie nationale a déployé pour faire face à la crise de la COVID-19, participera à la cérémonie du 14 juillet. Commandé par le lieutenant-colonel Nicolas Parra, ce bloc, constitué de 48 gendarmes venus de toute la France, a été mis en œuvre pour répondre à la crise sanitaire et assurer les missions de maintien de l’ordre public, le respect des mesures de confinement, la continuité des services publics et vitaux, et le soutien à la population, notamment aux seniors et au personnel soignant.

© GEND/SIRPA/F.GARCIA

EOGN : baptême de la promotion de la « Légion d’honneur »

Présidée par le ministre de l’Intérieur, le secrétaire d’État et le directeur général de la gendarmerie nationale, la cérémonie marquant le baptême de la 126e promotion de la « Légion d’honneur » s'est déroulée jeudi 25 juin, à l'EOGN (École des officiers de la gendarmerie nationale).