Enquêtes

Démantèlement d'une équipe spécialisée dans les cambriolages de commerces dans l’Est de la France

Auteur : le capitaine Eric Costa - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
Enquêteurs de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) dans une opération d'interpellation - Photo d'illustration.
© Major F. Balsamo - Sirpa Gend

Le samedi 9 juin, 14 personnes membres de la communauté des gens du voyage, soupçonnées d'avoir participé à de nombreux cambriolages, ont été interpellées dans les départements de la Haute-Marne, des Vosges, de l’Hérault et de la Saône-et-Loire.

Les cambriolages visaient des commerces de tabac, des épiceries et des supermarchés implantés principalement dans les régions de l’Est de la France. Le préjudice global est estimé à plus de 300 000 d'euros, pour une série d’environ 120 cambriolages.

Une enquête, diligentée par les gendarmes de la Section de recherches (S.R.) de Nancy et de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), a été ouverte dès août 2016. Le travail de plusieurs unités de surveillance des régions de gendarmerie de Bourgogne et Grand Est ainsi que de l'OCLDI, a permis d'identifier des malfaiteurs et d’établir leur mode opératoire.

Le samedi 9 juin, un dispositif d’ampleur composé de 130 gendarmes et de 25 policiers, dont des membres du GIGN, de l’OCLDI, de la S.R. de Nancy, et des groupements de gendarmerie départementale de la Haute-Marne, des Vosges, de la Haute-Saône, du Jura, de la Saône-et-Loire et de de l’Hérault, permet d’interpeller 14 auteurs présumés.

À l’issue de leur garde à vue, 9 personnes ont été mises en examen par un juge d’instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy, des chefs de vols en bande organisée, association de malfaiteurs et recels en bande organisée. En outre, l’un des suspects a été mis en examen pour tentative de meurtre sur agent de la force publique suite à une course poursuite avec les forces de l’ordre. Cinq de ces mis en cause ont été placés en détention provisoire.