Enquêtes

Saint-Brieuc : un convoi de drogue intercepté, 5 kg d’héroïne et de cocaïne saisis !

Auteur : la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Brieuc et la rédaction - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
Au final six individus ont été interpellés et écroués et 5 kg de drogues dures ont été saisies ainsi que 8 000 euros.
© la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Brieuc

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Saint-Brieuc ont démantelé un réseau de stupéfiants qui alimentait en héroïne et cocaïne les toxicomanes de la région de Pordic.

À la suite de la disparition en mer d’un marin pêcheur, consommateur de stupéfiants, les gendarmes de la brigade de recherches de Saint-Brieuc ont été saisis du dossier. Ils ont réussi à identifier ses fournisseurs locaux et à remonter le réseau jusqu’à la région lilloise.

Une ouverture d’information sur les deux départements a permis de mener de nombreuses investigations. Les militaires ont ainsi pu matérialiser le mode opératoire et identifier les véhicules « ouvreur et porteur », qui faisaient régulièrement la navette entre les Hauts-de-France et les Côtes-d’Armor.

Saisies et interpellations

En décembre 2017, ayant connaissance d’un convoi, la brigade des recherches sollicite auprès des douanes de Saint-Brieuc un contrôle routier du véhicule ciblé : le premier kilo d’héroïne est saisi.

Le 23 mars dernier, un second convoi en provenance de Lille est intercepté mais cette fois par l’antenne nantaise du GIGN, avec l’appui du Peloton de surveillance et d’intervention (Psig) de Saint-Brieuc. Cette opération permet de saisir 314 grammes d’héroïne, 1 100 euros en numéraire et de déclencher le lendemain matin, dans la banlieue lilloise, d'autres interpellations et perquisitions de drogues dures, pour une quantité avoisinant les 1,5 kg d’héroïne et 6 000 euros en numéraire.

En avril dernier, un couple est interpellé dans le Grand Ouest en possession de 1,6 kg d’héroïne et 600 grammes de cocaïne. Le dernier individu, qui avait pris la fuite, est finalement interpellé par le groupe d’observation et de surveillance de Lille, début juin, puis remis aux enquêteurs de la brigade des recherches de Saint-Brieuc.

Au final six individus ont été interpellés et écroués et 5 kg de drogues dures ont été saisies ainsi que 8 000 euros.