Enquêtes

Villeneuve-Loubet : la brigade locale démantèle un réseau de contrefaçons

Auteur : Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
1 026 articles, vêtements de marque, bouteilles de parfums et lunettes de soleil, issus de la contrefaçon, ont été saisis par les gendarmes de la BTA de Villeneuve-Loubet (06)..
© BTA Villeneuve-Loubet

En novembre 2017, un gendarme de la brigade de Villeneuve-Loubet repère sur Internet un particulier mettant en vente de nombreux articles de prêt à porter à un prix bien inférieur à celui du marché. L’enquête débute… L’homme et sa compagne ont été interpellés le 2 mai dernier.

Début novembre 2017, alors qu’il navigue sur un site de vente de l’application Facebook, un gendarme de la Brigade territoriale autonome (BTA) de Villeneuve-Loubet (06) remarque qu’un particulier propose à la vente de nombreux articles de prêt à porter de marque et de luxe neufs, dans toute les tailles, à un prix bien inférieur à celui du marché. Le vendeur a en effet publié 31 annonces.

Il n’en fallait pas plus pour éveiller ses soupçons et initier des investigations dans le cadre d’une enquête préliminaire. L’enquêteur identifie le vendeur qui se cache derrière le pseudo utilisé sur le site Internet et révèle que l’homme, ainsi que sa compagne, sont des vendeurs réguliers d’articles de luxe sur le site, sans qu’aucun des deux ne soit enregistré pour ce genre d’activité.

Le 2 mai, quatre militaires de la BTA, appuyés par huit militaires du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Cannes interpellent le couple. Lors des perquisitions à leur domicile, puis chez deux de leurs fournisseurs, les gendarmes saisissent 1 026 articles issus de la contrefaçon : vêtements de marque, bouteilles de parfums et lunettes de soleil.

Les revendeurs seront convoqués ultérieurement devant le tribunal correctionnel de Grasse.