Enquêtes

Vol de fret en Isère : des braqueurs interpellés en flagrant délit

Auteur : Morgane Jardillier - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Après l’avoir déchargée, les malfaiteurs ont brûlé la camionnette de leur victime.
© D.R

Une équipe de malfaiteurs spécialisée dans le vol de fret avec violences a été interpellée, vendredi 23 novembre, dans le Rhône, par les militaires de la section de recherches de Lyon, avec l’appui du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie de Saint-Alban. Une opération conduite dans le cadre d’une enquête diligentée avec l’antenne OCLDI de Sathonay et les groupements du Rhône et de l’Isère.

Plus « faciles » à attaquer, plus « rentables » aussi, les entreprises de transport sont devenues des cibles de choix pour les délinquants. Les gendarmes de la Section de recherches (S.R.) de Lyon ont interpellé, vendredi 23 novembre, avec l’appui du Peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG) de Saint-Alban, deux individus alors qu’ils déchargeaient un fourgon de marchandises, volé avec violences quelques heures plus tôt dans la journée.

Ces interpellations sont l’aboutissement d’une enquête commencée en mars 2018, après une série de vols de fret à main armée au préjudice d’une société de logistique située en Rhône-Alpes.

La multiplication des faits avait conduit à l’ouverture d’une cellule d’enquête baptisée « OCLDI Vama Fret 69-38 », dirigée par la S.R. de Lyon, en co-saisine avec l’antenne de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) de Sathonay et les gendarmes des groupements du Rhône et de l’Isère.

Interpellés sur le chemin du retour

Les investigations orientent les enquêteurs vers des malfaiteurs originaires des quartiers sensibles de La Verpillière (38), de Villefontaine (38) et de Saint-Quentin-Fallavier (38).

Le 23 novembre dernier, à Jonage (69), un fourgon de transport de marchandises est volé avec violences par trois individus encagoulés. Le dispositif de surveillance mis en place par les gendarmes de la cellule d’enquête permet de localiser le véhicule dérobé dans un parking souterrain situé dans un quartier de Villefontaine (38). Le PSPG de Saint-Alban procède alors à l’interpellation de deux mis en cause, alors qu’ils déchargent le fourgon.

Lors des perquisitions, les enquêteurs saisissent l’ensemble du matériel volé, des cagoules, de l’outillage et un brouilleur d’ondes GPS.

Le 26 novembre, les deux individus sont déférés devant le juge mandant, mis en examen et incarcérés. Les investigations se poursuivent afin d’identifier les autres membres de l’équipe de malfaiteurs.

© D.R

© Tous droits réservés