Bourgogne : quatre interpellations après le vol de 3 000 bouteilles de vin

auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
225 bouteilles de vin sont retrouvées dans le cadre des perquisitions.
© D.R.

Le vin de Bourgogne étant devenu une mine d’or appréciée des voleurs, une opération d’envergure menée par la gendarmerie a permis l’arrestation de quatre personnes suspectées d’avoir volé plus de 3 000 bouteilles.

Les viticulteurs de Bourgogne le savent : les récoltes plus maigres face aux changement climatique, ajoutées à l’augmentation de la demande, notamment en provenance des pays étrangers, font augmenter la valeur du vin. Malheureusement, les voleurs aussi ont bien compris ce phénomène.

Une opération d'envergure

Le soir du Nouvel An 2018, un cambriolage est ainsi commis dans un domaine viticole de Vosnes-Romanée (21). 582 bouteilles de vin disparaissent, soit un préjudice de près de 52 000 euros. Au printemps, les auteurs viennent se resservir et cette fois-ci dérobent pas moins de 2 478 bouteilles du cépage. Le viticulteur a ainsi perdu l’équivalent de 179 000 euros.

Le parquet de Dijon ouvre alors une information judiciaire. Les investigations menées par les gendarmes de Beaune permettent d’identifier deux équipes de potentiels receleurs en Saône-et-Loire et en Bretagne.

Une opération judiciaire d’envergure est menée le 24 septembre dernier par la brigade de recherches de Beaune et les gendarmes locaux, avec l’appui du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale et d’équipes cynophiles.

Les militaires interviennent ainsi à Beaune (21), Louhans, Charolles et Chalon-sur-Saône (71). Quatre suspects sont interpellés et 225 bouteilles sont retrouvées lors des perquisitions. Lors de ces opérations, une arme de poing est également saisie ainsi que 8 645 euros en espèces.

Deux des quatre suspects sont placés directement en détention provisoire tandis qu’un troisième fait l’objet d’un contrôle judiciaire.

Une surveillance accrue

Au delà des vols de bouteilles, la gendarmerie locale lutte également contre les nombreux vols de raisin sur les parcelles de vignoble isolées. Des dispositifs de surveillance sont ainsi mis en place, de jour comme de nuit, et différents moyens sont engagés à cet effet : patrouilles à vélo ou à moto tout terrain, tenues de camouflage, lunettes de vision nocturne. Un « plan Bourgogne » a même été mis en place pour préserver ces grappes qui valent leur pesant d’or.

https://www.larvf.com/dans-les-vignes-de-bourgogne-les-gendarmes-veillent-au-grain

 

Vols vignes Bourgogne