Enquêtes

Cambriolages en famille : un gang arrêté par la gendarmerie dans les Yvelines

Auteur : Elsa Vives Servera - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Depuis deux ans, un groupe criminel organisé itinérant, composé d’individus originaires du plateau de Vernouillet (78), commettait des vols de fret dans des entrepôts situés en Île-de-France et dans les départements voisins. Le 18 décembre dernier, la gendarmerie a interpellé les trois derniers membres du groupe.

Il aura fallu presque deux ans d’enquête pour mettre fin aux agissements criminels d’un groupe de cambrioleurs opérant en famille. Quelque 97 faits leur sont imputables à ce jour, pour un préjudice estimé à plus de 1,7 million d’euros.

L’affaire débute en février 2017. Une recrudescence des vols dans des entrepôts ou des magasins de parfums est alors constatée en Île-de-France et dans les départements voisins (Loiret, Eure-et-Loir, Eure, Orne et Somme).

Particulièrement aguerris, les auteurs n’hésitent pas, dans certains cas, à neutraliser les véhicules et les locaux de gendarmerie.

Les opérations de criminalistique, conduites avec l’appui des experts de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, permettent d’identifier plusieurs individus grâce aux ADN prélevés sur différentes scènes de crime.

En octobre 2017, une cellule d’enquête est mise en place, constituée d’enquêteurs de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), des sections de recherches de Versailles, de Rouen et d’Amiens et des brigades de recherches d’Orléans et d’Abbeville.

Les investigations permettent de rapprocher 32 vols, ou tentatives, commis dans des magasins, des entreprises ou des entrepôts, et 65 faits connexes perpétrés dans cinq régions.

Le 17 décembre 2017, vers 3 h 00 du matin, avec l’appui du GIGN, les enquêteurs interpellent, à Longuesse (95), trois des suspects identifiés au retour d’un vol commis dans une société de Gisors (27) spécialisée dans le conditionnement de cosmétiques. Les trois malfaiteurs sont mis en examen puis écroués. Malgré l’importance du dispositif en place, trois autres individus parviennent à s’échapper.

Les trois derniers membres du groupe criminel ont été interpellés le 18 décembre 2018 lors d’une opération judiciaire conduite sur le plateau de Vernouillet (78). À l’issue des gardes à vue, ils ont été mis en examen et placé sous mandat de dépôt pour deux d’entre eux et sous contrôle judiciaire pour le dernier.