Enquêtes

Démantèlement d'une équipe spécialisée dans les cambriolages de commerces

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Photo d'illustration.
© MI DICOM - ADC F. Pellier

L’enquête conduite par les gendarmes de la section de recherches de Versailles et du groupement de gendarmerie départementale des Yvelines a permis l’interpellation de trois individus soupçonnés d’être à l’origine d’une série de cambriolages nocturnes ciblant les commerces et les véhicules. L’opération judiciaire s’est déroulée le 15 juillet, avec l’appui du GIGN, du groupe d’observation surveillance d’Île-de-France et des groupements de gendarmerie de l’Orne et d’Eure-et-Loir.

Depuis le mois de février dernier, les départements des Yvelines, de l’Essonne, du Loiret, de l’Orne et d’Eure-et-Loir étaient touchés par une série de raids nocturnes, au cours desquels des malfaiteurs, très aguerris et déterminés, perpétraient de nombreux cambriolages ciblant des bars-tabacs, des pharmacies et des centres de secours, afin de dérober notamment des cartouches de cigarettes et du numéraire. Au gré de ces périples, ils commettaient également des vols de véhicules, de carburant et de plaques d’immatriculation. Une trentaine de faits leur sont ainsi imputés.

Fin mars, les enquêteurs de la Section de recherches (S.R.) de Versailles et du Groupement de gendarmerie départementale (GGD) des Yvelines sont conjointement saisis dans le cadre d’une enquête ouverte au parquet de Versailles.

Pendant plusieurs mois, le travail d’enquête associe et mutualise les moyens de plusieurs unités des GGD des Yvelines, de l’Essonne, du Loiret, de l’Orne et d’Eure-et-Loir, en coordination avec la S.R. de Versailles.

Les investigations révèlent rapidement le caractère interrégional et organisé du phénomène. Les gendarmes parviennent à identifier les malfaiteurs, basés en Eure-et-Loir (28), ainsi que leur mode opératoire.

Interpellés en fin de raid nocturne

Le 15 juillet dernier, une opération judiciaire est lancée avec l’appui du GIGN, du Groupe d’observation surveillance d’île-de-France (GOSIF) et des GGD de l’Orne et d’Eure-et-Loir.

Trois individus encagoulés et gantés, circulant à bord d’un véhicule volé de forte cylindrée, sont interpellés alors qu’ils rentraient d’un de leurs périples nocturnes, après avoir commis une série de cambriolages et de vols liés à l’automobile en Eure-et-Loir et dans l’Orne.

Les trois suspects ont été mis en examen puis placés en détention provisoire le 18 juillet.

Ces interpellations mettent ainsi un terme aux agissements d’une équipe criminelle particulièrement active, à l’origine, depuis plusieurs mois, d’importants dégâts à l’encontre des commerces et des véhicules ciblés, ainsi que d’un important préjudice au détriment de la population.