Enquêtes

Grand Est : démantèlement d’une équipe de malfaiteurs spécialisée dans le vol de voitures de luxe et les cambriolages de commerces

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Section de recherches de Metz
© Tous droits réservés

Le 13 septembre dernier, dans le cadre d’une enquête conduite conjointement par le détachement OCLDI de Nancy, la section de recherches de Metz et la sûreté départementale de Moselle, six individus soupçonnés de plusieurs vols de voitures et de coffres-forts dans les commerces ont été interpellés. Cinq véhicules volés ont notamment été retrouvés lors des perquisitions.

Au printemps 2019, plusieurs vols de voitures de grosse cylindrée, commis au préjudice de particuliers, sont recensés en région Grand Est et au Luxembourg.

Les faits ont non seulement en commun le même mode opératoire, mais aussi la présence récurrente sur chaque scène de crime d’un véhicule puissant de marque Audi.

L’équipe de malfaiteurs est également soupçonnée d’être à l’origine de vols de coffres-forts dans des commerces de Meurthe-et-Moselle (54) et de Moselle (57), tant en zone gendarmerie qu’en zone police.

Les premiers éléments d’enquête permettent d’orienter les investigations et de cibler plusieurs individus originaires de Metz.

En juin 2019, la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy (54) se saisit de l’ensemble des faits rapprochés et ouvre une information judiciaire des chefs de vols en bande organisée et association de malfaiteurs. Elle co-saisit alors la région de gendarmerie Grand Est, l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) et la Sûreté départementale de Moselle (S.D. 57) afin de poursuivre les investigations dans le cadre d’un groupe d’enquête, armé par des enquêteurs du détachement OCLDI de Nancy, de la Section de recherches (S.R.) de Metz et de la S.D. 57.

Le 13 septembre, au lendemain du vol deux véhicules de grosse cylindrée, un BMW M4 et une Ferrari, les enquêteurs, appuyés par le Groupe d’observation et de surveillance (GOS) de Metz, des gendarmes des groupements de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle et de Moselle, des fonctionnaires de la DDSP 57 et des experts du Plateau Investigations Véhicules (PIV) de l’IRCGN, interpellent six individus.

Lors des perquisitions, les gendarmes découvrent, dans des box, neuf véhicules, dont cinq volés, ainsi que du matériel utilisé pour confectionner des plaques d’immatriculation et de nombreuses valises constructeur. Les enquêteurs saisissent également 11 000 euros en numéraire, un gilet par balle, plus de 200 munitions 9 mm et 5,56 mm, et près de 700 grammes d’herbe de cannabis.

À l’issue des présentations, cinq des six personnes interpellées ont été placées en détention provisoire et une sous contrôle judiciaire.