Enquêtes

Les gendarmes lyonnais saisissent 2,2 millions d’euros issus du trafic de stupéfiants

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© S.R. de Lyon
© Tous droits réservés

Le 13 septembre, une opération judiciaire conduite par la section de recherches de Lyon, en étroite collaboration avec l’unité de recherches de Montpellier, a permis de démanteler un réseau de blanchiment de stupéfiants. Au total, les gendarmes ont saisi 2,2 millions d’euros.

Le 13 septembre dernier, dans le cadre d’une enquête menée sur commission rogatoire, pour des faits de blanchiment de stupéfiants, les militaires de la Section de recherches (S.R.) de Lyon, en étroite collaboration avec leurs camarades de la S.R. de Montpellier, planifient une opération judiciaire aux fins d’intercepter un important transport d’argent récolté auprès de trafiquants de stupéfiants et d’interpeller les individus impliqués dans ce réseau.

Vers 22 heures, en gare de péage du Boulou (Pyrénées-Orientales), les enquêteurs arrêtent ainsi un véhicule à destination de l’Espagne transportant à son bord 2 millions d’euros en espèces.

Plusieurs personnes soupçonnées d’être en lien avec ce réseau criminel sont interpellées et placées en garde à vue dans les locaux de la S.R. de Lyon.

Parallèlement, des perquisitions menées dans le Vaucluse permettent de saisir 200 000 euros supplémentaires.

Les individus mis en cause ont été présentés ce mardi 17 septembre devant un juge d'instruction de la JIRS de Lyon, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment du chef de blanchiment de stupéfiants. Ils ont été mis en examen et écroués.

Les investigations se poursuivent...

Le nouveau plan anti-stupéfiants prône la mutualisation des forces

C’est dans la cité phocéenne, où la problématique prégnante des trafics de stupéfiants a été « prise à bras-le-corps », que le ministre de l’Intérieu..

Lire la suite...