Enquêtes

Un trafic d’héroïne et de cocaïne démantelé par la brigade de recherches d’Évreux

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
©️ Gendarmerie de l’Eure
© Tous droits réservés

Le 9 décembre dernier, les enquêteurs de la brigade de recherches d’Évreux, appuyés par le groupe d’observation et de surveillance de Rouen les militaires, des pelotons de surveillance et d’intervention de gendarmerie d’Évreux et de Bernay et du groupe d’intervention cynophile d’Évreux, ont interpellé trois personnes dans le cadre d’une enquête portant sur un trafic de stupéfiants.

En septembre dernier, les gendarmes de la Brigade de recherches (B.R.) d’Évreux ouvrent une enquête sur un trafic d’héroïne s’étendant sur un large secteur au sud du département de l’Eure.

Leurs investigations permettent rapidement d’identifier et de localiser le fournisseur de stupéfiants et sa nourrice à Elbeuf, où la drogue est écoulée par kilos. Elles révèlent également l’existence d’un trafic de cocaïne d’ampleur plus réduite.Le 9 décembre dernier, après deux mois d’enquête, les militaires de la B.R., appuyés par le groupe d’observation et de surveillance de Rouen, des pelotons de surveillance et d’intervention de gendarmerie d’Évreux et de Bernay et par le groupe d’intervention cynophile d’Évreux, parviennent à interpeller les trois mis en cause en flagrant délit lors d’une transaction.

Placés en garde à vue, puis déferrés devant le tribunal de grande instance d’Évreux, deux des mis en cause ont été placés en détention provisoire, le troisième faisant l’objet d’un placement sous contrôle judiciaire renforcé, dans l’attente de leur jugement en janvier 2020.Lors des perquisitions, les gendarmes ont saisi près de 13 000 € en numéraire, près d’1 kg d’héroïne et un véhicule utilisé par les trafiquants.