Enquêtes

Lutte contre les stupéfiants : une opération d’ampleur menée dans l’ouest de la France

Auteur : Adjudant Alexandre Boulais - CABCOM RGBRET - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© CABCOM RGBRET
Une opération coordonnée de lutte contre les stupéfiants s’est déroulée du 13 au 17 septembre sur la zone de défense et de sécurité ouest. Durant cette période, de multiples contrôles ont été effectués par chacun des groupements de gendarmerie départementale de cette zone.

L’activité judiciaire récente a mis en lumière un retour à une forte intensité des déplacements des trafiquants de stupéfiants sur la Zone de défense et de sécurité ouest (ZDSO). De nombreux faits de violences avec arme, d’enlèvements et de séquestrations sur fond de trafics ont aussi prouvé que les conséquences de la crise sanitaire ont mis à mal les réseaux et le contrôle de leurs territoires.

© CABCOM RGBRET

Des dispositifs statiques et dynamiques

Dans ce contexte, et en complément des actions déjà entreprises au sein des régions de la zone de défense et de sécurité ouest, une opération zonale coordonnée de lutte contre les stupéfiants a été réalisée du 13 au 17 septembre dernier.

Des contrôles alliant dispositifs statiques et dynamiques, visibles et discrets, ont été exercés sur les axes d’acheminement potentiel, en prenant en compte les axes secondaires. L’ensemble de la manœuvre était placé sous l’autorité du commandant de la région de gendarmerie de Bretagne, commandant la gendarmerie pour la zone de défense ouest.

© CABCOM RGBRET

10 000 personnes contrôlées

Lors de cette opération, ce sont plus de 1 300 personnels de la gendarmerie qui ont été engagés, pour près de 10 000 personnes contrôlées. Ces contrôles ont permis de procéder à 56 interpellations, avec huit placements en garde à vue. Une quarantaine d’amendes forfaitaires délictuelles relatives aux stupéfiants ont été relevées. En matière de saisies de produits stupéfiants, plus de 200 grammes de cannabis, 300 grammes de cocaïne et 5 grammes d’héroïne ont été placés sous main de justice. Plus d’une centaine d’infractions relatives au Code de la route ont également été relevées dans ce cadre. Il s’agit d’un bilan conséquent, à la hauteur de l’investissement des régions de la ZDSO.