Enquêtes

PACA : gendarmes, carabiniers italiens et policiers monégasques démantèlent une équipe de cambrioleurs

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Tous droits réservés

Au terme d’une enquête conduite par la Brigade de recherches (B.R.) de Menton, une vaste opération judiciaire, menée en France, en Italie et à Monaco, a permis de mettre sous les verrous cinq individus impliqués dans 15 cambriolages perpétrés dans les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83), pour un préjudice global de 1 600 000 €.

Dans la nuit du 30 au 31 mars 2021, deux malfaiteurs pénètrent de nuit et en présence des occupants dans une villa située sur la commune d’Èze (06) et dérobent des bijoux, des montres et des articles de maroquinerie de luxe, pour un préjudice de 230 000 €.

Sous la direction du Parquet du Tribunal judiciaire de Nice, une enquête de flagrance est diligentée par les gendarmes de la Brigade de recherches (B.R.) de Menton. Leurs investigations minutieuses, confortées par des surveillances et du recueil de renseignement, permettent d’identifier une équipe particulièrement organisée, spécialisée dans ce type de fait. Cette dernière, commandée par un Néerlandais d’origine serbe, utilise toujours le même mode opératoire, consistant à effectuer de longs repérages de villas cossues, avant de pénétrer de nuit dans les domiciles en présence des occupants.

Une information judiciaire est ouverte le 11 juin dernier pour vols en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un ou plusieurs crimes. Onze personnes sont identifiées. Elles sont impliquées dans 15 cambriolages perpétrés dans les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83), pour un préjudice global de 1 600 000 €.

Dix interpellations, cinq incarcérations

Afin de mettre un terme aux agissements de cette bande organisée, une opération judiciaire est déclenchée les 12 et 13 septembre, dans trois pays (France, Italie et Monaco). Le dispositif opérationnel déployé comprend 90 gendarmes de la Compagnie de gendarmerie départementale (CGD) de Menton, appuyés par un Peloton d’intervention (P.I.) de gendarmerie mobile, cinq Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) et trois équipes cynophiles SAMBI (Stupéfiants, Armes, Munitions et Billets de banque).

Le 12 septembre, grâce à une excellente coopération internationale avec les carabiniers et la polizia stradale italiens, le principal mis en cause et sa compagne sont arrêtés à Trieste, en Italie, alors qu’ils s’apprêtent à franchir la frontière slovène. Dans leur véhicule, sont retrouvés des bijoux de luxe et 5 000 € en numéraire. Ils sont tous les deux écroués en exécution d’un mandat d’arrêt européen avant leur extradition.

Le 13 septembre, la seconde partie de l’opération, déclenchée en coopération avec la police monégasque, permet d’interpeller huit autres objectifs dans les Alpes-Maritimes et à Monaco.
Les perquisitions sont positives. De nombreuses saisies sont réalisées, parmi lesquelles 101 600 € en numéraire et sur les comptes bancaires, des montres de luxe de marque Hublot, Rolex, Richard Mille et Patek Philippe, des bijoux et de la maroquinerie de plusieurs grandes marques de luxe, un brouilleur de balise, un fusil à pompe et ses munitions.
Sur les dix personnes interpellées, cinq sont déférées le 16 septembre et incarcérées en France. Le couple arrêté en Italie est incarcéré avant son extradition. Le dernier mis en cause, non découvert à son domicile, fait l’objet d’un mandat de recherches.