Contrôle routier dans le Morbihan : un gendarme traîné sur plusieurs mètres

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Lors d’un contrôle routier opéré à Bohal par la gendarmerie le vendredi 23 août, un automobiliste a démarré son véhicule et traîné un des militaires sur plusieurs mètres malgré les injonctions qui lui étaient faites de s’arrêter. L’auteur a rapidement été interpellé par les forces de l’ordre.

Alors que les gendarmes de la brigade motorisée de Ploërmel effectuaient un contrôle de police de la route à Bohal, près de Malestroit, ils ont échappé au pire. En fin d’après-midi, ils procèdent au dépistage de l’alcoolémie d’un automobiliste d’une cinquantaine d’années. Alors que le gendarme annonce que le test d’alcoolémie se révèle positif, le conducteur démarre en trombe. Le gendarme, accroché à la portière, lui somme de s’arrêter mais rien n’y fait. Ce dernier est traîné sur plus d’une dizaine de mètres avant de lâcher prise, évitant le drame.

Dans sa fuite, le conducteur oublie un détail important : les militaires ont gardé en main ses papiers d’identité. Aussi, ils connaissent son adresse et se dirigent vers le village où l’homme habite. Finalement, ils le retrouvent assez rapidement puisqu’ils le croisent à pieds sur le bord de la route : pris de remords le l’homme revenait vers le lieu de contrôle.

Après investigations, il s’avère que le conducteur, chauffeur routier de profession, avait déjà fait l’objet d’une suspension du permis de conduire en décembre dernier pour conduite en état d’ivresse. Venant juste de le récupérer, il avait pris peur en sachant qu’il avait bu deux verres de vin. Bien que son taux d’alcoolémie se révèle finalement inférieur à la limite autorisée, le mis en cause sera, cette fois-ci, poursuivi pour refus d’obtempérer aggravé.