Décès de trois sauveteurs en mer de la SNSM

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Trois sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) ont péri en mer le 7 juin en fin de matinée, après le chavirage de leur canot tous temps au large des Sables d'Olonne, en Vendée, un des départements touché par la tempête Miguel.

Selon la préfecture, sept équipiers se trouvaient à bord du canot tous temps SNS 061 Jack Morisseau lorsque ce dernier a chaviré, à 800 mètres des côtes au large des Sables d'Olonne. Il a fait naufrage alors qu'il était sorti porter assistance à un bateau de pêche en difficulté.

Le centre opérationnel départemental a été activé en préfecture, ainsi que le "Plan NOVI nombreuses victimes" et le Plan blanc. Un important dispositif aéromaritime a été mis en place, constitué de trois hélicoptères : Écureuil de la Gendarmerie nationale basé à Saint-Nazaire, Dragon 17 de la Sécurité civile basée à La Rochelle, Caracal de l’Armée de l’air basé à Cazaux avec une équipe médicale à son bord, tandis que les pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours (85) ont concentré leur action sur le secours des membres d’équipage du canot tous temps.

Les opérations de secours se poursuivent dans des conditions météorologiques très difficiles sur zone.

La gendarmerie nationale présente ses sincères condoléances aux familles des sauveteurs décédés, à leurs proches et à leurs camarades.