Démantèlement d'un vaste trafic de véhicules volés à partir du Limousin

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Mardi 29 janvier 2019, une vaste opération judiciaire est menée dans cinq régions de France, mobilisant 191 gendarmes, et conduisant à l'interpellation de 17 personnes.

En octobre 2017, la section de recherches de Limoges décèle un possible trafic de véhicules volés à partir du Limousin (camping-cars, utilitaires, caravanes, voitures) et en lien avec d’autres régions de France.

Les premières investigations en enquête préliminaire confirment les soupçons et amènent à l’ouverture d’une information judiciaire auprès d’un juge d’instruction du pôle criminel du TGI de Limoges en mars 2018, pour recel en bande organisée, association de malfaiteurs, blanchiment aggravé et non justification de ressources.

Une opération judiciaire est menée le mardi 29 janvier 2019 dans 5 régions de France : Limousin, Bretagne, Centre-Val-de-Loire, région parisienne et Occitanie. Elle mobilise 191 gendarmes, issus de diverses unités (S.R. de Limoges ; GGD de Haute-Vienne, Corrèze, Creuse, Côtes d’Armor, Essonne, Val de Marne, Lot, Loiret, Hérault ; groupes des EGM de Limoges, Guéret et Bellac ; peloton d’intervention de la garde républicaine ; plateau d’investigations véhicules du PJGN) et visant 17 objectifs.

Les perquisitions sur les différents sites permettent la découverte et la saisie de nombreuses pièces à conviction et avoirs criminels pour une valeur estimée de 750 000 €.

Sur les 17 personnes interpellées, 15 ont été placées en garde-à-vue, 8 sont présentées au juge mandant.