Deux militaires de l’opération Barkhane morts pour la France

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Dans la nuit du 9 au 10 mai, les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, officiers mariniers des forces spéciales, ont été tués lors d’une opération de libération d’otages au Burkina Faso.

Militaires de l’opération Barkhane, engagés au Sahel depuis le 30 mars dernier, les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, affectés au commando Hubert, sont décédés au Burkina Faso, alors qu’ils participaient à une opération de libération de quatre otages.

L’action précise et déterminée des militaires a permis la libération des deux otages français ainsi que d’une citoyenne américaine et d’une ressortissante sud-coréenne, retenus par des ravisseurs terroristes.

Le maître Cédric de Pierrepont, âgé de 33 ans, et le maître Alain Bertoncello, âgé de 28 ans, étaient chacun pacsés.

La gendarmerie nationale s’associe à la Marine nationale et présente ses sincères condoléances à la famille des militaires décédés, à leurs proches et à leurs frères d’arme.

 

Auteur : SIRPAGEND SP BPUBLI