L’admission du Koweït et du Sénégal officialisée lors du Sommet annuel de la FIEP aux Pays-Bas

auteur : BREMG - publié le
© Maréchaussée royale néerlandaise

Le général de corps d’armée Hervé Renaud, major général adjoint de la gendarmerie nationale, a représenté le directeur général de la gendarmerie nationale à l'occasion du Sommet de l'association internationale des gendarmeries et forces de police à statut militaire (FIEP), ouvert par la ministre de la Défense néerlandaise, à Noordwijk (Pays-Bas), le 8 octobre dernier.

 

Sous l'impulsion de la présidence néerlandaise de la FIEP, les travaux ont porté sur les « Forces de gendarmerie et assimilées dans les missions internationales futures». Lors de l’année écoulée, un séminaire d’experts, dont les conclusions ont été rendues lors du Sommet, s’est également tenu aux Pays-Bas, ainsi que la réunion du 3ème groupe de travail des unités d’intervention spécialisée, organisée en Turquie.

Signe de l'attractivité de cette association internationale, deux nouvelles forces ont été admises : la gendarmerie nationale du Sénégal et la garde nationale du Koweït, portant à 19 le nombre total de membres.

Cette rencontre s’est conclue par la transmission de la présidence à la gendarmerie royale marocaine, laquelle animera, en 2020, les commissions sur le thème de la « Gestion des contestations sociales ».

Plus d'informations sur la FIEP ici.