L’ambassadeur britannique à la rencontre des gendarmes du Pas-de-Calais engagés dans la mission de lutte contre les traversées maritimes de migrants

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Accueilli sur la plage de Oye-Plage (62) par le général de corps d’armée Guy Cazenave-Lacroutz, commandant la région de gendarmerie Hauts-de-France et la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Nord, l’ambassadeur s’est fait présenter le dispositif opérationnel par le colonel Bertin Malhet, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Pas-de-Calais.

De nombreuses unités de gendarmerie étaient ainsi représentées, à l’instar de l’escadron de gendarmerie mobile 15/9 d’Amiens, de la brigade nautique et côtière de Calais et du PMO de Boulogne-sur-Mer.

Étaient également présents des réservistes opérationnels armant la compagnie de réserve territoriale dont l’effectif a été porté à 45, ainsi que des télé-pilotes de drone, lesquels ont fait preuve d’une grande dextérité lors d’une démonstration mettant en avant toute la pertinence de cet outil.

Monsieur Edward Llewellyn a rendu un hommage appuyé aux militaires de la gendarmerie pour leur engagement et leur action décisive.

Depuis le début de l’année, près de 260 passages ou tentatives de traversée, ont été recensés sur les 90 km de la Côte d’Opale alors que ce chiffre était de 71 en 2018.

Près de 70 embarcations, la plupart ensevelies, ont été découvertes en 2019 par les gendarmes du Pas-de-Calais, coupant ainsi l’herbe sous le pied aux filières de passeurs.