Le conducteur responsable de la mort du major Rusig condamné à perpétuité

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Loïc Gékière, accusé de l’accident qui avait coûté la vie au major Christian Ruisig lors d’un contrôle routier en 2016, à Tarascon-sur-Ariège, a été condamné, ce vendredi 10 mai, à une peine de prison à perpétuité.

Samedi 26 novembre 2016, à 23 h 15, entre Tarascon-sur-Ariège et Ussat, le major Christian Rusig, commandant la brigade territoriale autonome de Tarascon-sur-Ariège, est violemment percuté par le véhicule conduit par Loïc Gékière, qui lui fonce volontairement dessus afin de se soustraire à un contrôle.

Gravement blessé, le militaire est héliporté vers le centre hospitalier de Toulouse, où il décède, le lendemain matin, des suites de ses blessures.

Loïc Gékière comparaissait depuis lundi 6 mai devant la Cour d’Assises de Foix, dans l’Ariège, pour meurtre d’une personne dépositaire de l’autorité publique. Il a été condamné, ce vendredi 10 mai, à la prison à perpétuité.

Auteur : Sirpa Gend - BPubli.