Accueil

Adèle Milloz, championne de ski alpinisme et ancienne gendarme aux PGHM de Modane et de Bourg-Saint-Maurice, est décédée dans le massif du Mont-Blanc

Auteur : lieutenant Floriane Hours - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Aspirante-guide, Adèle Milloz accompagnait une cliente pour l’ascension de l’aiguille du Peigne dans le massif du Mont-Blanc. Elles ont été retrouvées vendredi 12 août par le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

C’est un drame qui endeuille le monde du sport et celui de la gendarmerie. Vendredi 12 août, alors qu’elles réalisaient l’ascension de l’aiguille du Peigne par la voie normale, Adèle Milloz et sa cliente, une jeune femme de 29 ans, ont été victimes d’une chute mortelle. Alertés par d’autres alpinistes empruntant le même itinéraire, les gendarmes du PGHM de Chamonix se sont rendus sur place en fin de journée. Les corps des deux victimes ont été découverts sur la voie normale de l’aiguille. Un lieu connu, qui ne faisait pas l’objet d’interdiction en raison de risques d’éboulement.

Championne du Monde de ski alpinisme

Adèle Milloz était une figure connue du sport français. Championne du Monde en sprint et en individuel en 2017, elle était également devenue, en 2018, championne d'Europe de sprint et championne de France (en sprint, en individuel et par équipe). À 26 ans, la jeune femme était actuellement en formation à l’École nationale de ski et d’alpinisme (ENSA) de Chamonix pour devenir guide de haute montagne. Son dernier stage, validant son diplôme de guide, devait commencer lundi 15 août.

Gendarme de 2015 à 2019

Originaire de Tignes, cette passionnée de montagne, qui avait débuté le ski de randonnée à 6 ans, avait également fait partie de la grande famille de la gendarmerie, qu’elle avait rejoint de 2015 à 2019 en tant que Gendarme adjoint volontaire (GAV), d’abord au PGHM de Modane, puis à celui de Bourg-Saint-Maurice. Sous les couleurs de l’institution, Adèle Milloz avait participé aux championnats du Monde militaire en 2017, où elle avait décroché, en équipe avec Lætitia Roux, la première place du podium.

 

Une enquête a été ouverte pour définir les causes de cet accident qui a coûté la vie aux deux jeunes femmes.

La gendarmerie présente ses sincères condoléances aux familles des deux victimes ainsi qu’à leurs proches.