#AntiStup : les gendarmes de la compagnie de Compiègne luttent contre les stupéfiants

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Gendarmerie de l'Oise
Mardi 8 septembre, plus d’une cinquantaine de militaires de Compiègne ont été déployés sur la commune de Noyon pour lutter contre les stupéfiants.

Engagée dans la lutte contre les stupéfiants, la compagnie de gendarmerie de Compiègne a mis en place une vaste opération de contrôle à Noyon, mardi 8 septembre, de 16 heures à 19 heures.

Organisée dans deux quartiers identifiés comme sensibles, elle a mobilisé une cinquantaine de militaires des unités territoriales, six gendarmes mobiles de l’escadron de Noyon et une équipe cynophile de Clermont-sur-Oise, spécialisée dans la recherche de stupéfiants. En trois heures, une trentaine de personnes et 25 véhicules ont été contrôlés.

L’opération s’est avérée concluante, puisque trois individus ont fait l’objet d’une amende forfaitaire délictuelle et un autre, mineur, d’une procédure classique de détention et usage de stupéfiants. Au total, environ 40 grammes de résine de cannabis ont été saisis. Par ailleurs, la découverte de 45 grammes de cocaïne sous un véhicule a donné lieu à une garde à vue.

© Gendarmerie de l'Oise

Dans la droite ligne des directives du ministère de l’Intérieur, toutes les unités de la gendarmerie sont engagées au niveau local dans la lutte contre les stupéfiants, véritable fléau qu’il faut combattre. Les opérations de ce type se multiplient sur l’ensemble du territoire et seront régulièrement réitérées.