Accueil

Après l’arrêt de la centrale nucléaire, le PSPG de Fessenheim ferme ses portes

Auteur : PSPG Fessenheim - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© D.R.
Suite à l’arrêt des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim en 2020, et à l’évacuation totale du combustible présent sur site, le PSPG qui était dévolu à la sécurité de l’emprise n’a plus lieu d’être. Aussi, le 16 novembre dernier, une cérémonie s’est tenue dans la commune pour marquer le départ des militaires de cette unité spécialisée.

Créés en 2009, les Pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG) sont le premier échelon spécialisé de réponse de la chaîne de contre-terrorisme nucléaire de l’État sur l'emprise des Centres nucléaires de production d'électricité (CNPE). Spécialement entraînés et équipés, ils ont pour mission d'interdire toute action de haute intensité susceptible d'affecter la sûreté des installations nucléaires civiles. En cas d'attaque de nature terroriste, ils interviennent, sous le contrôle du GIGN, en complément des moyens mis en œuvre par l'opérateur et en coordination avec les moyens du groupement de gendarmerie départementale.

PSPG : Au coeur du dispositif de protection du nucléaire français

Évoluant dans un milieu industriel comportant des risques particuliers, les militaires armant les PSPG développent des compétences spécifiques et font bénéficier l'opérateur de leur expertise fine en matière de protection et de sécurité. Leur haute technicité est aussi mise au profit des échelons territoriaux de commandement dans le cadre d'opérations sensibles de police judiciaire.

Avec l'arrêt des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim il y a deux ans, puis l'évacuation totale du combustible du site, l'opérateur n'a aujourd’hui plus l'obligation réglementaire d'avoir un PSPG sur site. L’unité qui assurait la sécurité de la plus vieille centrale nucléaire de France sera donc dissoute le 31 juillet prochain.

Afin de marquer son départ, à la fois du territoire de Blodelsheim qui l’accueille depuis 2016, mais aussi du CNPE de Fessenheim, avec lequel des liens étroits ont été tissés, une cérémonie et un défilé militaire ont eu lieu, le 16 novembre 2022, au monument aux morts de la commune. Cet événement riche en émotions s'est déroulé en présence de nombreuses autorités civiles et militaires, des partenaires, ainsi que des familles et amis des gendarmes de l’unité.