Accueil

Arthur Joyeux-Bouillon sur le toit du Mont (Blanc)

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Troisième de la TDS (sur les Traces des ducs de Savoie), une course endeuillée par le décès d’un coureur tchèque, le gendarme Arthur Joyeux-Bouillon a signé l’une des plus belles performances de sa carrière, à seulement 27 ans.

Arthur Joyeux-Bouillon est la nouvelle sensation du trail. Le gendarme de 27 ans, affecté au peloton d'autoroute de Sainte-Marie-de-Cuines-Fréjus, en Savoie (73), a terminé troisième de la TDS (sur les Traces des ducs de Savoie). Une excellente performance sur une épreuve malheureusement endeuillée par le décès d’un coureur tchèque.

Longue de 145 km avec un dénivelé positif de 9 100 m, la TDS, créée en 2009, est l’une des six courses de l'UTMB (Ultra Trail du Mont-Blanc). Elle a été remportée cette année par le Norvégien Erik-Sebastian Krogvig, qui s’est imposé en 18 h 49, devant un duo de Français composé de Benoît Girondel, deuxième en 18 h 59, et d’Arthur Joyeux-Bouillon donc, troisième en 19 h 34.

Le militaire n’en est pas à sa première performance de haut niveau. En avril dernier, il a remporté le trail de La Rosière, après avoir parcouru les 40 km et 3 000 m de dénivelé positif en moins de cinq heures.