Accueil

Barkhane : décès du maréchal des logis Adrien Quélin au Mali

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Twitter CEMA
Le maréchal des logis Adrien Quélin, mécanicien de la force Barkhane affecté au 4e régiment des chasseurs de Gap, est décédé, ce mardi 12 octobre au Mali, dans un accident.

Alors que ce mardi 12 octobre, sur une plateforme de Tombouctou, le mécanicien de 29 ans effectuait une opération de maintenance sur un camion, il a été grièvement blessé par la bascule de la cabine tandis qu’il travaillait sur le moteur du véhicule. Bien que les secours aient pris immédiatement en charge le soldat sur place, ils ne sont pas parvenus à le réanimer et celui-ci a succombé à ses blessures.

Célibataire sans enfant, Adrien Quelin est le septième militaire mort de manière accidentelle au Sahel depuis 2013. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Par ailleurs, 52 soldats sont morts au combat sur la même période, le dernier en date étant le caporal-chef Maxime Blasco. Depuis juin dernier, l’État français a entrepris de réorganiser son dispositif militaire au Sahel en quittant les bases les plus au nord et en réduisant progressivement les effectifs de 5000 à 3000 d’ici 2023, tandis que les relations s’enveniment entre Paris et Bamaco.

Suite à l’annonce du décès d’Adrien Quélin par le Chef d’Etat major des armées ce mercredi matin, la ministre des armées, Florence Parly a réagit : « Je salue son engagement et m'incline devant sa mémoire. »

La gendarmerie nationale s’associe à l’armée de Terre et au 4e régiment des chasseurs de Gap et présente ses sincères condoléances à la famille du militaire mort pour la France, à ses proches et à tous ses frères d’armes.