Cassis : les gendarmes sauvent sept personnes de la noyade

Auteur : le capitaine Éric Costa - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© BTA Cassis

À l’occasion de leur première patrouille maritime de la saison estivale, lundi 29 juin, les gendarmes de la brigade territoriale autonome de Cassis ont porté secours à sept personnes naviguant sur un bateau de location qui prenait l’eau, à la sortie de la calanque d’En-Vau (13).

Le secours aux personnes fait partie des missions prioritaires des gendarmes. Preuve en est avec l’intervention des militaires de la Brigade territoriale autonome (BTA) de Cassis qui, lors d’une patrouille en mer, ont évité la noyade à sept personnes, dont l’embarcation commençait à couler.

Plonger dans le bain dès la première sortie…

Dans l’après-midi du lundi 29 juin, les militaires de la BTA de Cassis, qui ont une compétence nautique, effectuent leur première patrouille maritime de l’été. « Durant la saison estivale, malgré une activité terrestre importante, la BTA de Cassis programme des patrouilles maritimes dans la baie de Cassis et dans les calanques voisines, afin de veiller au respect des règles de circulation par les plaisanciers et de réprimer d’éventuelles incivilités », explique le major François Raffin, commandant de la BTA de Cassis.

Alors que la patrouille quitte la calanque d’En-Vau, les gendarmes détectent des appels au secours émis par plusieurs personnes en difficulté sur leur embarcation prise dans une forte houle.

À l’approche, les gendarmes constatent que la proue du bateau est enfoncée d’un mètre sous la surface. Une des sept personnes embarquées leur signale qu’en raison d’une voie d’eau, la cabine est déjà remplie d’eau.

Secourir en plusieurs étapes

Les gendarmes débutent aussitôt l’opération de sauvetage. Ne pouvant pas embarquer à leur bord les sept passagers, dont quatre adolescents, et leur chien, les militaires décident de procéder en plusieurs phases. Ils évacuent tout d’abord les enfants et l’animal de petite taille et les déposent en toute sécurité sur un bateau mouillé à l’entrée de la calanque. Puis, c’est au tour des deux femmes, qu’ils vont amener jusqu’à l’embarcation d’un loueur de bateaux de Cassis. Ce dernier se chargera d’aller récupérer les deux derniers naufragés.

Empêcher l’épave de couler !

Tous les passagers du bateau de location étant sains et saufs, les gendarmes se dirigent au plus vite vers la Presqu’île et vont à la rencontre d’un bateau de la sécurité civile qui est en exercice. Les pompiers accompagnent alors les gendarmes jusqu’à l’épave et parviennent à la remorquer jusqu’à la capitainerie de Port-Miou, bien qu’elle soit remplie d’eau et retournée.

La coordination de tous ces efforts a permis d’éviter un véritable drame humain…

© BTA Cassis