Accueil

Démantèlement d’un trafic de stupéfiants en PACA : saisie de 140 kg de résine de cannabis, d’une valeur marchande de 1 million d’euros

Auteur : Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Gendarmerie nationale - Brigade de recherches d'Aubagne
En région PACA, le travail conjoint et acharné de 40 enquêteurs a permis de mettre à jour un important réseau de trafic de stupéfiants particulièrement bien organisé.

Au cours du mois de janvier 2022, la Brigade des Recherches (B.R) d’Aubagne ouvre une procédure pour trafic de stupéfiants. Les investigations réalisées par les gendarmes mettent en évidence l’existence d’un réseau implanté dans l’arrière-pays provençal.
Durant leur enquête, les surveillances techniques mises en place permettent aux enquêteurs de constater que le réseau est délocalisé sur Marseille au sein de la cité Consolat. Le 19 avril 2022, une information judiciaire est ouverte par le Tribunal Judiciaire de Marseille pour acquisition, détention, transport offre ou cession de produits stupéfiants et participation à une association de malfaiteurs en vue de préparer les délits de trafic de produits stupéfiants.

Un réseau structuré

Durant leur enquête, le travail des gendarmes est rendu particulièrement complexe par la forte implantation locale des malfaiteurs. Cependant, les investigations minutieuses menées, confortées par des surveillances et du recueil de renseignements, permettent d’identifier neuf mis en cause et de confirmer qu’une structure conséquente d’écoulement de produits stupéfiants est organisée autour de deux points de deal, implantés au sein de la cité Consolat à Marseille. Les membres de ce trafic ont développé un réseau structuré avec un rôle déterminé pour chaque acteur (trésorier, transporteur, revendeurs, nourrice, tête de réseau, etc...).

Plus de 200 gendarmes mobilisés

Pour mettre fin aux agissements des malfaiteurs, une phase opérationnelle est déclenchée, le 19 septembre 2022, en vue d’interpeller l’ensemble des protagonistes de ce trafic. L’opération a mobilisé près de 40 enquêteurs de la région de gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d’Azur appuyés par 135 gendarmes provenant de 8 unités spécialisées dans l’intervention dont l’antenne GIGN d’Orange, 6 équipes cynophiles dont 3 chiens SAMBI (Stupéfiants, Armes, Munitions, Billets), un hélicoptère et une vingtaine de gendarmes mobiles.

Saisie de 140kg de résine et 5800 euros

Cette action coordonnée des différentes unités de gendarmerie (territoriales, spécialisées, mobiles, recherches) a permis de mettre hors d’état de nuire une équipe structurée de malfaiteurs et de démanteler deux points de deal. Les perquisitions réalisées dans 11 lieux différents, dont certains localisés dans des zones très sensibles, permettent la découverte de 140 kg de résine de cannabis d’une valeur marchande de 1 million d’euros, des armes et des munitions, 5800 euros en numéraire et du matériel de coupe et de conditionnement. Sur les neuf personnes interpellées, sept ont été déférées, les 21 et 22 septembre 2022, devant le magistrat instructeur puis mises en examen, et trois ont fait l’objet d’un mandat de dépôt.